APS LIVERPOOL PROFITE DE LA COMPLICITÉ RETROUVÉE ENTRE MANÉ ET SALAH (MÉDIAS APS LES « JALONS’’ D’UNE IMPRIMERIE NATIONALE DE TYPE NOUVEAU APS LOCALES 2022 : LA CAMPAGNE DÉMARRE LE 8 JANVIER (CNRA) APS THIÈS : LE HAUT CONSEIL DU DIALOGUE SOCIAL LANCE UNE CARAVANE DE FORMATION DES PARTENAIRES SOCIAUX APS EDOUARD MENDY NOMINÉ POUR LE TITRE DE PERSONNALITÉ SPORTIVE AFRICAINE DE L’ANNÉE, DE LA BBC AGP Guinée/football : Le comité de normalisation déjà installé (FIFA) AIP La Côte d’Ivoire veut se doter d’une agence spatiale ( ministre) AIP La 2ème édition du forum GMES-Afrique planche sur la mise œuvre de la 2nd phase du programme APS IDRISSA DIABIRA RAPPELLE L’IMPORTANCE DE LA DIGITALISATION DE L’ADMINISTRATION APS LE SCRUTIN PRÉSIDENTIEL GAMBIEN A ÉTÉ LIBRE, FIABLE ET TRANSPARENT (OBSERVATEURS)

Côte d’Ivoire-AIP/ Hamed Bakayoko s’engage à renforcer davantage le partenariat Etat/secteur privé


  16 Septembre      9        Economy (12223),

   

Abidjan, 16 sept 2020 (AIP)- Le Premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko, e exprimé le mercredi 16 septembre 2020 son engagement à renforcer le partenariat Etat- secteur privé en œuvrant à la résolution des différentes difficultés de ce secteur relevées par les présidents de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire ( CGECI), Jean-Marie Acka et de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire, Faman Touré.

«  Je m’engage à être disponible et à tisser une relation dynamique et franche où on se dit les choses avec clarté et précision(…) Je m’engage à vous rencontrer aux moins deux fois par an dans le cadre du comité de concertation Etat secteur privé », a déclaré le Premier ministre lors d’une rencontre avec les acteurs du secteur privé, à l’auditorium de la primature, au plateau.

Pour  lui, il est d’un grand intérêt pour le gouvernement de renforcer ses relations avec le secteur privé qui représente plus de 60% de l’investissement national, et qui crée près de 80 % des emplois.

Ainsi il assuré les acteurs du secteur privé que leurs préoccupations font partir des dossiers prioritaires sur lesquels le gouvernement se planchera dans des délais très brefs.

A ce titre, le gouvernement envisage diverses actions. Il s’agit notamment de l’ examen d’un mécanisme plus efficace pour le soutien aux entreprises les plus affectées par la pandémie de la Covid 19, de la mise en place d’un groupe de travail en charge de formuler des propositions (dans les deux semaines à venir),  du renforcement du dialogue Etat- secteur privé.

S’agissant des problèmes de fiscalité relevés par la CGECI et la CCI-CI, le premier ministre a assuré que le gouvernement ne vise pas à écraser le secteur privé par la fiscalité mais oeuvre à l’accompagner et à l’aider pour son développement.

Dans la même catégorie