MAP Le Royaume d’Eswatini exprime son soutien à la marocanité du Sahara et à l’initiative d’autonomie MAP L’Institution du Médiateur du Royaume adopte une approche basée sur les principes de justice et d’équité (M. Benalilou) AGP Gabon : Ali Bongo Ondimba en visioconférence avec le bureau de la conférence de l’UA APS INDUSTRIALISATION : UN DIAGNOSTIC RELÈVE LES ’’ENJEUX MAJEURS’’ DE MISE EN ŒUVRE ET DE GOUVERNANCE AGP Gabon : 10 agents du ministère des Hydrocarbures reçoivent leurs parchemins AGP Gabon : Le FANER adopté en termes non identiques au Sénat AGP Gabon : L’opposant Jean Ping en soutien aux Communautés religieuses APS L’HISTOIRE DU PAKAO RETRACÉE DANS UN LIVRE ACI Déploiement de nouveaux tests rapides pour diagnostiquer la Covid-19 APS CRISE À L’ASBEF : L’ARBITRAGE DE L’ETAT SOUHAITÉ

Gabon/Covid-19: Une opération d’appui aux personnes vulnérables lancée à Libreville


  19 Septembre      7        Society (20734),

   

Libreville, 19 septembre (AGP)- Le Réseau Panafricain des Jeunes pour la Culture de la Paix, section Gabon (PAYNcop), que dirige Jerry Bibang Bi Ondo en partenariat avec l’Organisation des personnes handicapées (OPH), a lancé ce samedi 19 septembre 2020 à Libreville, une opération d’appui à cette couche vulnérable de la population, sous le thème: «Brisons la solitude des familles ayant un handicapé en leurs seins contre le Covid-19».

C’est au cours d’une cérémonie officielle tenue, ce samedi 19 septembre à Libreville, pour venir en appui aux personnes vulnérables, notamment celles vivant avec un handicap, que le Réseau Panafricain des Jeunes pour la Culture de la Paix, section Gabon (PAYNcop), en partenariat avec l’Organisation des personnes handicapées (OPH), que dirige Stanislas Jean Ellang, a lancé cette opération en l’endroit des intéressés.

La cérémonie de lancement officiel a eu pour cadre le domicile d’Emmanuel Biye Nguema (personne vivant avec un handicap) à Lalala à gauche, dans le 5è arrondissement de Libreville. Au cours de son exposé, le coordonnateur du PAYNcop, Jerry Bibang Bi Ondo a expliqué que le but de cette opération est de leur permettre de s’approprier l’utilisation d’équipements de protection et le respect scrupuleux des gestes barrières, premiers moyens de riposte contre le Covid-19.

«Depuis que la pandémie est arrivée, nous avons initié certaines activités. Et l’activité que nous menons aujourd’hui s’inscrit dans le prolongement de ce que nous avons commencé à faire depuis mars dernier. Donc, nous essayons de mener des activités pour accompagner le gouvernement dans la sensibilisation aux personnes vulnérables et nous avons choisi  celles vivant  avec un handicap», a-t-il affirmé.

Ce sont au total 1O domiciles des familles ayant un handicap en leurs seins qui ont été visités dans les quartiers de Lalala, Ozangue, et Mindoubé 3. Partout où ils sont passés, les membres de l’OPH et PAYNcop procédaient à la distribution gratuite du matériel de protection et des kits alimentaires, après le message de sensibilisation sur le respect des mesures barrières. Doris Ogoulat Adjamohun, qui est sur chaise roulante à Lalala Dakar, a exprimé sa satisfaction quant à cette initiative tout en invitant le gouvernement de la République à prendre en compte les difficultés rencontrées dans leur vie quotidienne.

«Nous rencontrons les mêmes difficultés. Vous avez vu entre la route et ma maison il n’y a pas d’accessibilité et moi j’ai un fauteuil donc à chaque fois il faudrait que les taxis se déplacent et qu’ils viennent jusqu’ici. C’est donc pour dire que lorsqu’il y a des projets du gouvernement, il faudrait qu’on pense à nous qui vivons dans le handicape parce que nos familles», a-t-elle déclaré.

En rappel, le réseau a débuté, depuis mardi dernier, les mêmes  activités avec plusieurs autres organisations dans la capitale gabonaise. Toutefois, le Réseau entend étendre son action sur l’ensemble du pays.

Dans la même catégorie