APS MÉDINA BAYE : DES TESTS DE DIAGNOSTIC RAPIDE POUR LA PRÉVENTION DU COVID-19 ANP Agadez : La DGD fait découvrir le nouveau Code national des douanes ANP Diffa by night : Restez chez vous, on sécurise ! ANP Dosso abrite un atelier de sensibilisation des médias sur la participation politique des femmes ANP Niger : 3,8 millions de personnes auront besoin d’assistance humanitaire en 2021 (ONU) AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020: Le RHDP exhorte les populations à tourner le dos aux fausses rumeurs à Grand-Lahou AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : Une cinquantaine d’observateurs bénévoles formés par le CNDH à Agboville AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : L’Association ‘’idées de paix’’ sensibilise pour des élections apaisées APS PRÉSIDENTIELLE IVOIRIENNE : OUATTARA ET KKB ONT TENU LEUR DERNIER MEETING MAP Côte d’Ivoire/Présidentielle : la CEDEAO dépêche des observateurs à Abidjan

Le droit à l’information est un indicateur de bonne gouvernance, assure le ministre Sidi Touré


  30 Septembre      7        Editor's choice (1600), Media (1273),

   

Abidjan, 30 sept 2020 (AIP) – Le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Touré a jugé essentiel et nécessaire, lundi 28 septembre 2020, pour les états de promouvoir le droit à l’information,  qui se présente, désormais comme un droit fondamental, imposable à tous, un indicateur de la bonne gouvernance. .

Il a fait cette déclaration lors de la célébration de la journée internationale de l’accès universel à l’information, à Abidjan.

A cet égard, des efforts du gouvernement pour garantir ce droit sont notables, à travers, notamment, une plus grande accessibilité des populations à  toutes les plateformes numériques, une presse  écrite diversifiée, près de 165 chaines radio de proximité.

La libéralisation de l’espace télévisuel, la mise en œuvre de la TNT et la dématérialisation des services publics offerts aux citoyens s’inscrit dans cette perspective.

A cet effet, le président de la Commission d’accès à l’information d’intérêt public et aux documents publics (CAIDP), Kébé Yacouba dit avoir pris l’initiative de rendre obligatoire la diffusion spontanée et  automatique des données des organismes de l’administration. «  Ce mode de diffusion de l’information reste pour nous la clé de voute de la loi relative à l’accès à l’information », a-t-il dit.

Pour la représentante résidente de   l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science (UNESCO), Anne Lemaistre, l’accès à des informations précis et fiables garantit la responsabilité des actions menées par les populations, face aux difficultés et autres pandémies.

Cette journée internationale de l’accès universel est instituée pour faire prendre conscience aux gouvernements et aux décideurs de l’importance de ce droit à l’information, en faveur du bien commun,  en favorisant les Technologies de l’information (TIC), construisant des infrastructures d’information, a conclu Anne Lemaistre.

(AIP)

Dans la même catégorie