AIP Le ministre Adjoumani rend un hommage aux populations de Guiendé GNA Western North residents want Dr Kwaku Afriyie appointed cabinet minister. AIP Inter/ Démission officielle du gouvernement sortant en Guinée ACI Georges Yoka reconduit à la tête du Club 2002-Pur de Talangaï ACI Plaidoyer pour la prise en compte du secteur culturel dans la diversification de l’économie ACI Tenue prochaine de la soirée culturelle à Impfondo GNA Odeefuo Boa Amponsem III to be buried in April GNA Pretrial of Election 2020 Presidential Petition underway ACAP Le Président Touadéra tend la main patriotique à l’opposition démocratique et attend poursuivre l’œuvre de la réconciliation INFORPRESS Câmara do Turismo preocupada com a questão da segurança sanitária no País

La FAO organise un atelier de formation et de sensibilisation sur la relation entre la nutrition et le commerce


  23 Octobre      7       

   

Praia, 22 oct (Inforpress) – La FAO organise un atelier de formation et de sensibilisation technique et institutionnelle sur la relation entre la nutrition et le commerce, qui se déroule actuellement à Praia jusqu’à aujourd’hui, via la plate-forme «zoom» financé à 352 000 dollars.
Selon un communiqué de presse envoyé à Inforpress, cette initiative fait partie de la mise en œuvre du projet de la FAO «Intégrer la nutrition dans les lois et réglementations commerciales nationales et régionales des petits États insulaires en développement (PEID) et promouvoir les chaînes de valeur alimentaires locales pour commerce dans les PEID ».
L’atelier, qui se déroulera en partenariat avec le Ministère capverdien de l’industrie et de l’énergie, se déroule sous le thème «Nutrition et commerce: implications pour les petits États insulaires en développement (PEID)» et s’adresse aux pays bénéficiaires du projet : Cabo Verde, Comores, Guinée-Bissau, Madagascar, Maurice, São Tomé et Príncipe et Seychelles.
L’objectif principal de cet atelier, révèle la même note, est de réduire le niveau de malnutrition, en particulier l’obésité, ce qui implique de réduire l’importation et la distribution de produits alimentaires malsains (riches en sucre, riches en graisses ou en dessous des normes) et mal étiqueté) et amélioration du commerce intra-PEID d’aliments nutritifs.

Dans la même catégorie