AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Les nouveaux lotissements suspendus dans le département de Séguéla ANP Ouverture des frontières terrestres au Niger : Les transporteurs interurbains reprennent progressivement le trafic vers l’international ANP Séance de questions d’actualité au Parlement : Quatre membres du Gouvernement interpelés devant le parlement ANP Niger : 7 nouveaux membres de la haute cour de justice prêtent serment devant le parlement GNA ECOWAS pushes launch of single currency to 2027 GNA ADB holds customer appreciation get-together APS LIGUE DE SAINT-LOUIS : LES INTERNATIONAUX APPORTENT LEUR SOUTIEN À AMARA TRAORÉ APS TAMBACOUNDA : UNE SUBVENTION DE PRÈS DE 14 MILLIONS POUR LES COMITÉS DE DÉVELOPPEMENT DE QUARTIERS APS PREMIÈRE CÉRÉMONIE DE GRADUATION DE L’ÉCOLE MAARIF DE THIÈS APS LE PRÉSIDENT SALL FINIT SA TOURNÉE EN INAUGURANT UN DAARA ET UN RACCORDEMENT ÉLECTRIQUE

Kobenan Adjoumani demande aux populations de Transua de ne pas céder aux provocations


  27 Octobre      11        Society (28050),

   

Tanda, 27 oct 2020 ( AIP )- Le directeur de campagne du candidat du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), Kobenan Kouassi Adjoumani, a invité les jeunes de Transua (région du Gontougo, nord-est),  samedi 24 octobre 2020,  à Transua, à ne pas céder à la provocation des partisans de l’opposition par les barrages de la route.

Ce message a été lancé à la faveur du lancement officiel de la campagne du candidat du RHDP, Alassane Ouattara, en présence des élus locaux, des chefs de villages et des populations. M. Adjoumani a invité les jeunes à ne pas céder à la provocation voulue, entretenue et orchestrée par l’opposition à travers les barrages de route.

« Je lance un vibrant appel pour le non respect de la désobéissance civile, mot d’ordre de l’opposition car, nous refusons que l’opposition choisisse notre candidat à notre place » a-t-il souligné, demandant, par ailleurs aux jeunes de s’abstenir de répondre à toute provocation de la part de l’opposition, mais plutôt de voter et de chercher à protéger leur choix.

Depuis quelques jours déjà, après le mot d’ordre de désobéissance civile lancé par l’opposition ivoirienne, des jeunes de Koun-Fao, de Tankessé et de Kouassi-Naguinin s’adonnent de façon récurrente à des barrages de route par le biais des troncs d’arbres, observe-t-on.

(AIP)

Dans la même catégorie