AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Africa Santé Expo 2021, du 20 au 21 mai à Abidjan AIP Point de la situation de la COVID-19 au 21/01/2021 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Signature d’un partenariat entre le centre Jubilée de Korhogo et un organisme allemand pour la prise en charge des malades mentaux AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La mine d’or d’Ity mène plusieurs actions au bénéfice des populations de Zouan-Hounien MAP Bénin : 56 millions $ de l’UE pour la riposte anti-covid-19 MAP Bénin : 56 millions $ de l’UE pour la riposte anti-covid-19 MAP Gabon : Campagne nationale de sensibilisation sur les effets néfastes du tabagisme MAP Côte d’Ivoire : Retard de livraison des vaccins Pfizer GNA COVID-19: Seven new cases recorded in 24 hours in Hohoe GNA Senior Staff of Ghanaian Universities begin indefinite strike

FONDS DE MÉDINA BAYE : 80% DE L’OBJECTIF ANNUEL D’UN MILLIARD FCFA RÉCOLTÉS


  25 Novembre      8        revue de presse (647),

   

Kaolack, 25 nov ( APS ) – Le Fonds Médina Baye (FMB) a reçu à ce jour des contributions évaluées à 80% de l’objectif annuel d’un milliard de francs CFA qu’il s’était fixé, a indiqué, mercredi, son administrateur général, Mouhamed Guèye.

« Notre objectif évolue par phase. Aujourd’hui, on a pu encaisser 80% de notre objectif d’un an de mise en œuvre, fixé à un milliard de francs CFA. Pour la deuxième phase, entre 2022 et 2024, nous souhaitons atteindre la barre des 5 milliards », a-t-il précisé, dans un entretien avec l’APS.

Selon lui, l’idée de créer un fonds destiné aux projets de Médina Baye remonte à 1972, à l’initiative de Cheikh Ibrahim Niass.

Le projet sera mûri par les différents khalifes de la cité religieuse. Finalement, c’est le 17 février 2019 que le Fonds de Médina Baye est lancé par le défunt khalife Elhadj Cheikh Ahmed Tidiane Niass.

« Le Khalife impulse la continuité et la pérennité du Fonds, qui est une entité dotée de moyens financiers et techniques pour la réalisation des projets de Médina Baye », a expliqué M. Guèye.

Il souligne que la vocation du FMB est de faire faire en apportant une assistance technique et/ou financière pour encourager et soutenir des initiatives modernes, dans les domaines de l’éducation, de la santé, de la sécurité des populations et du développement durable.

Le FMB a aussi pour vocation de promouvoir la paix, la fraternité, les échanges culturels, la solidarité et l’entre-aide.

« Plusieurs projets ont été réalisés, notamment l’élargissement de l’Institut islamique Elhadj Abdoulaye Niass de Sam, pour un budget de 75 millions, la maison d’archives Cheik Al Islam Elhadj Ibrahim Niass de Médina Baye pour un budget de 165 millions, entre autres « , a soutenu M. Gueye.

« Durant la pandémie de Covid-19, faisant suite à l’appel du président de la République Macky Sall, conformément à sa mission d’utilité publique et son implication dans le domaine de la santé, le FMB a participé à hauteur de 55 millions de francs CFA dans la lutte », a t-il révélé.

Il explique que le défi aujourd’hui est de réussir à faire participer à cette initiative le plus grand nombre de musulmans, de disciples et de sympathisants pour avoir les moyens d’engager des projets beaucoup plus volumineux.

« Les différents participants peuvent envoyer leurs donations selon le mécanisme de transfert d’argent qui leur semble le plus adéquat, qu’ils se trouvent au Sénégal ou à l’étranger », a fait savoir M. Guèye.

Dans la même catégorie