MAP L’Afrique nouveau tremplin de croissance pour Lesieur Cristal APS COTON : UN PRODUCTEUR SOULIGNE L’IMPORTANCE DES TECHNIQUES CULTURALES AIP Des femmes d’Oumé appelées à s’impliquer dans le développement du département AIP Vers la mise en place d’un cadre réglementaire de la finance islamique dans l’UMOA AIP La Poste de Côte d’Ivoire va offrir un service d’accès à l’internet sans fil à travers le pays AIP Législative 2021 : un jeune communicateur à la conquête du siège d’Agboville commune GNA COVID-19 Trust Fund accumulates GHC57 million – Chief of Staff GNA Hohoe MCE inspects construction works on ongoing projects GNA GIDA engages communities on Pwalugu Multi-Purpose Project GNA Five MMDAs launch COVID-19 Recovery Plans

Guinée-Santé : 149 cas positifs sur 22.995 testées depuis le début de la Campagne de dépistage de masse (ANSS)


  27 Novembre      4        LeaderShip Feminin (7668),

   

Conakry, 27 nov. (AGP)- Le Directeur général de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS), Dr Sakoba Keita, a animé vendredi, 27 novembre 2020, une conférence de presse portant sur l’évaluation à mi-parcours du plan stratégique de recherche active des cas de covid-19, couplé à la sensibilisation, a suivi l’AGP.

L’objectif, prendre des dispositions pour éviter une seconde vague de la pandémie de Covid 19 en Guinée.

C’est pourquoi l’ANSS a élaboré et mis en œuvre le plan stratégique de recherche active couplé à la sensibilisation amorcée depuis le 02 novembre dernier avec pour slogan « Halte à la Covid-19, dépistons-nous. »

A cette rencontre, le chef du département du Centre d’Opération d’Urgence de santé publique à l’ANSS, Dr Zakaria Touré, a donné des résultats de cette évaluation à mi-parcours, du plan stratégique de recherche active des cas de covid-19, couplé de la sensibilisation.

« Du 02 au 26 novembre 2020, 42 institutions sont touchées par ce dépistage massif dont 37 départements ministériels et 5 institutions. Sur un effectif de 22.995 personnes testées, 149 ont été déclarées positives, contre 22.846 cas négatifs, soit un taux de positivité de 0,6 %. »

Après la phase de questions réponses sur les acquis et faiblesses ainsi que les difficultés rencontrées sur le terrain par les agents, Dr Sakoba Keita, s’est réjoui de l’engouement des personnels rencontrés au sein de ces structures, qui ont montré leur disponibilité à se faire tester afin de connaitre leur statut. « Comme disait un adage, prévenir vaut mieux guérir » a souligné Dr Keita pour conclure.

Dans la même catégorie