MAP L’intervention du Maroc à El Guergarat était nécessaire après l’épuisement des efforts diplomatiques (journaliste espagnol) MAP CHAN-Cameroun 2021 : Résultats des matches du mercredi 27 janvier MAP Pacte mondial sur les réfugiés : Participation marocaine à une consultation préparatoire de la Réunion de hauts fonctionnaires MAP CHAN (Cameroun-2021) : La sélection nationale affronte la Zambie en quarts de finale APS SALL PRÉOCCUPÉ PAR LE CONTRÔLE DE LA PROSPECTION GÉOLOGIQUE ET DES ACTIVITÉS D’EXPLOITATION MINIÈRE APS MACKY SALL APPELLE À DILIGENTER LA STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT DE L’INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ANGOP COVID-19: ANGOLA RECUPERA 214 PACIENTES E REGISTA 27 NOVOS CASOS AIP Côte d ‘Ivoire-AIP/ Un taux de 28% de décaissement des fonds du PAGEF à mi-parcours de sa mise en œuvre AIP Côte d’Ivoire – AIP/ L’université de Korhogo forme des greffeurs d’arbres à karité AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les risques naturels rendant la commune de Grand-Lahou et les villages côtiers vulnérables bientôt pris en charge

Les élèves de Dabou sensibilisés à la paix et à la cohésion sociale


  27 Novembre      5        Innovation (3537),

   

Dabou, 27 nov 2020 (AIP)- Une délégation conjointe, composée de la directrice régionale de l’éducation nationale, des forces armées de côte d’Ivoire, du forum des confessions religieuses des Grands Ponts, du bureau de la jeunesse communale, et du comité de vigilance des élèves de Dabou (CVD) sillonne depuis ce matin du vendredi 27 novembre 2020, les établissements secondaires de la ville pour sensibiliser à la paix et à la cohésion sociale.

Cette activité, qui fait suite aux initiatives promises par les autorités du pays pour consolider les acquis afin de favoriser le vivre ensemble, a été l’occasion pour les différentes composantes de la délégation de livrer des messages allant dans le sens de la paix et du développement de notre pays, par le travail acharné de sa jeunesse.

« Je suis venue vous dire que vous êtes la prunelle de nos yeux. Concentrez-vous sur vos études et ne vous laissez pas distraire par les rumeurs invitant à la haine entre Adjoukrou et Malinké. L’école ne fait pas de différence d’ethnie, de religion et de parti politique », a martelé la directrice régionale de l’éducation nationale, Fofana Sara.

A sa suite, les forces de sécurité, par l’entremise du commandant Gueu, on affirmé avoir achevé la sécurisation département à la recherche de la cohésion sociale. Raison pour laquelle, il souhaite qu’un terme soit mis aux rumeurs et aux velléités d’affrontements entre élèves.

« Il ne faut pas que l’école soit le terrain d’exécution des crises socio-politiques. Nous ne voulons pas entendre parler de simples bagarres entre élèves. Vous êtes l’avenir, concentrez vous sur votre travail », a-t-il indiqué.

Le bureau de la jeunesse communale a traduit les différents messages en Adjoukrou et en Malinké. Quand les représentants du comité de vigilance des élèves de Dabou a annoncé une autre tournée dans les prochains jours pour sensibiliser contre le départ précipité en congé de fin d’année et pour prévenir les éventuelles grèves.

Fofana Sara a invité tous les élèves de Dabou samedi à la place Bédié pour une journée sportive initiée par les forces de sécurité présentes pour la circonstance à Dabou.

(AIP)

Dans la même catégorie