AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Des élèves de M’Bahiakro s’engagent pour l’amélioration de leurs résultats APS VERS L’ÉRECTION D’UN CENTRE DE CARRIÈRES PILOTE À DIAMNIADIO APS L’EMPLOYABILITÉ DES JEUNES DIPLÔMÉS, UN SUJET PRIMORDIAL POUR L’AUF (RECTEUR) APS LE DG DE LA FONCTION PUBLIQUE SALUE LE TRAVAIL DES COMMISSIONS ADMINISTRATIVES PARITAIRES GNA COVID-19: Five more deaths, active cases now 3,613 MAP Gabon : 89 candidats pour les sénatoriales, prévues les 30 janvier et 6 février APS LE CHAN 2020 REFLÈTE UNE BONNE PRÉPARATION ATHLÉTIQUE DES ÉQUIPES, SELON UN TECHNICIEN APS L’OM DÉDIE UNE SEMAINE À SES SUPPORTEURS EN AFRIQUE APS LE LYCÉE MAME CHEIKH MBAYE DE TAMBACOUNDA RÉNOVÉ ET ÉQUIPÉ PAR LA FONDATION SONATEL APS UN PROTOCOLE D’ACCORD POUR LA RÉALISATION DE L’ÉTUDE SUR LA STRATÉGIE NATIONALE DE RENFORCEMENT DE LA PLATEFORME PORTUAIRE

PROJET PIKINE IRRÉGULIER SUD 2 : DES KITS D’HYGIÈNE AUX POPULATIONS ET ACTEURS INSTITUTIONNELS


  27 Novembre      8        LeaderShip Feminin (7668),

   

Dakar, 26 nov (APS) – L’Agence française de développement (AFD) a remis jeudi, à Petit Mbao, des kits d’hygiène aux populations et acteurs institutionnels chargés de la mise en œuvre du projet Pikine irrégulier Sud 2 (PIS2) qui s’inscrit dans le cadre du Plan décennal de lutte contre les inondations.

Ces kits sont composés, entre autres, de 35000 masques, de thermo flashs, du gel hydro alcoolique, du savon…, ainsi que des produits d’entretien.

A travers ce geste, l’AFD dit souhaiter accompagner les populations et les acteurs institutionnels chargés de la mise en œuvre du projet par le financement, à hauteur de 26 millions FCFA soit environ 40 000 euros, de matériel de protection pour ’’lutter activement’’ contre la Covid-19.

Cet appui a pour bénéficiaires les structures sanitaires, les écoles publiques, les mairies et les lieux de cultes des 6 communes du projet PIS 2 : Guinaw Rail Sud, Guinaw Rail Nord, Thiaroye Gare, Tivavouane Diackasao, Diamaguène Sicap Mbao et Thiaroye sur mer.

La remise de ce matériel de protection contre la Covid-19 s’est tenue en amont d’une visite de chantier en présence de l’ambassadeur de France au Sénégal, Philipe Lalliot, du directeur de l’Apix, Mountaga Sy, du Préfet de Pikine, Moustapha Ndiaye, et des six maires du département de Pikine.

’’Je suis très heureux de remettre, aujourd’hui, au directeur général de l’APIX, aux représentants des communes, au préfet de Pikine, ce lot de matériels d’hygiène qui sont autant de protection contre la Covid-19. Ce matériel permettra aussi aux agents de l’APIX de poursuivre leurs missions dans de meilleurs conditions’’, a déclaré l’ambassadeur de France.

La remise de ce don est une autre forme de participation à la réussite du projet de gestion des inondations dans la banlieue, a t-il.
Le Préfet Moustapha Ndiaye a salué l’action de l’AFD qui ’’a consenti ces 40000 euros soit vingt-six millions de Cfa pour appuyer la lutte contre cette pandémie à coronavirus’’.
Le représentant des six maires bénéficiaires, Diagua Niang, a également salué ’’le geste capital’’ de l’AFD et de l’ambassadeur de France.

Le projet PIS 2 qui s’inscrit dans le cadre du Plan Décennal de Lutte contre les Inondations a ’’pour objectif principal d’aménager le territoire de Pikine irrégulier Sud afin de réduire sa vulnérabilité aux inondations et aux eaux stagnantes insalubres’’, selon un document de presse.

’’Il constitue le prolongement du programme de restructuration urbaine, cofinancé par l’AFD et la Banque mondiale, suite à la réalisation de l’autoroute Dakar-Diamniadio qui traverse de part et d’autre le territoire de Pikine Irrégulier Sud’’, ajoute la même source.

Selon le document, le projet comprend la réalisation d’infrastructures de drainage des eaux pluviales, la mise en place de réseaux de collecte des eaux usées, l’élaboration d’un plan d’action et de réinstallation des personnes affectées par le projet, ainsi que des actions de capacitation de l’ONAS, chargé de gérer les ouvrages qui seront réalisés. L’AFD y contribue pour 56 M€ soit 36 milliards de FCFA

Les ouvrages de drainage des eaux pluviales dont 16 km de collecteurs gravitaires, 12 bassins de rétention d’une superficie de 14 ha et des voies support d’écoulement sont en cours de réalisation.

Dans la même catégorie