APS L’AFRIQUE RISQUE D’ÊTRE LA ‘’GRANDE OUBLIÉE DES VACCINS’’, SELON L’OMS APS MAÏGA REVIENT SUR ‘’LA FORCE’’ DU SUPER DIAMONO ET RELÈVE ‘’LA FACILITÉ’’ DES JEUNES MUSICIENS APS GERSON DE MELO SE RÉJOUIT DE L’INTÉRÊT SUSCITÉ PAR L’AG DE L’UFOA/A APS MENDICITÉ DES ENFANTS : LA RADDHO RÉCLAME LE VOTE DE LA LOI SUR LES ‘’DAARA’’ APS DU BEAU MONDE À PRAIA POUR L’AG DE LA ZONE A DE L’UFOA À PRAIA, LA PRÉSIDENCE DE LA CAF EN LIGNE DE MIRE GNA Biden’s Presidency should promote global multilateralism – Antwi-Danso GNA GFD commends President Akufo-Addo on the nomination of Dr Makubu GNA Pay attention to infrastructure development in your second term-Dr Antwi-Danso tells gov’t GNA Ahafo NPP, NYA congratulate Freda Prempeh GNA 85th ECOWAS Council of Ministers meeting ends

Côte d’Ivoire-AIP/Journée internationale des droits de l’enfant: Les parents exhortés à déclarer leurs enfants à l’état civil


  28 Novembre      4        Society (23255),

   

Bouaflé, 28 novembre 2020 (AIP)- La secrétaire générale de la préfecture de Bouaflé, Séka Lydie, appelle les parents à déclarer leurs progénitures à l’état civil.

« Le devoir du père et de la mère, c’est d’abord de donner une identité à leurs enfants », a-t-elle indiqué, samedi 28 novembre 2020, à Bouaflé, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale des droits de l’enfant, organisée par la direction régionale de la Famille, de la Femme et de l’Enfant en collaboration avec l’ONG Renaissance santé Bouaké (RSB).

Elle a demandé également aux parents de scolariser leurs enfants, notamment la jeune fille et de l’accompagner d’amour au cas où cette dernière contractait une grossesse.

« Une enfant qui tombe enceinte, ce n’est pas bon mais moi, je dirai à tout papa et à toute maman de lui accorder tout son amour pour que cette enfant puisse accoucher dans de bonnes conditions et de l’obliger à reprendre le chemin de l’école », a souligné Mme Séka.

Elle a encouragé les parents à responsabiliser leurs enfants dès l’âge de 10 ans, en leur apprenant à laver les assiettes, leurs vêtements, à balayer et à faire leur lit et à dialoguer, à discuter et à tenir un raisonnement cohérent.

Aux enfants, elle a demandé d’obéir, de respecter, d’écouter leurs parents et d’éviter de voler. « Je vous exhorte à être des enfants gentils, adorables. Des enfants bons, aimables et croyants », a-t-elle conseillé.

Deux sketchs sur le respect des droits de l’enfant et la scolarisation de la jeune fille ainsi que des jeux ont meublé cette célébration qui a enregistré la présence des directeurs et chefs de services ainsi que des chefs coutumiers.

Dans la même catégorie