ACI Approbation du projet de loi sur la convention d’exploitation minière entre le Congo et la Soremi S.a ACI L’entraineur Barthélémy Ngatsono confiant pour le match Congo-Niger ACP Le gouvernement approuve le projet de loi portant sur le gel des avoirs ou des actifs liés au terrorisme ACP Le gouvernement approuve le projet de loi portant sur le gel des avoirs ou des actifs liés au terrorisme ACI Le Conseil des ministres approuve le projet de création de l’Imprimerie nationale du Congo ACI Validation du Plan local d’urbanisme pour faciliter l’implantation des futures constructions ACI Formation des experts nationaux sur les exigences dans la conception des toilettes ACI 14 localités bientôt connectées au réseau électronique GNA Constantly educate children to wear nose mask – Director urges GNA Teachers, parents urged to educate children on COVID-19 protocols

Plus de cinq milliards de francs alloués au fonctionnement du ministère de la communication et de la poste en 2021


  28 Novembre      8        Society (23255),

   

Porto-Novo, 28 nov. (ABP) – Le ministre de la communication et de la poste, Alain Sourou Orounla a défendu ce vendredi au palais des gouverneurs à Porto-Novo, un budget de cinq milliards trois cent quatre-vingt-dix-huit millions cinq cent dix mille (5.398.510.000) de francs CFA pour le fonctionnement de son ministère et des organismes sous tutelle en 2021.
Selon le ministre Alain Sourou Orounla, ce budget soumis à la représentation nationale est constitué essentiellement des dépenses de fonctionnement et des subventions à allouer aux organismes sous tutelle en 2021.
A l’en croire, le gouvernement à travers le PAG a décidé de mettre l’accent sur les sous-secteurs de la poste et des médias après les secteurs prioritaires. Bon nombre de projets élaborés, précise-t-il, seront révélés et mis en œuvre courant l’année 2021 pour la transformation des organismes sous tutelle de son ministère.
Répondant aux préoccupations des députés, le ministre Alain Sourou Orounla est par ailleurs, revenu sur les réformes en cours pour la modernisation et le repositionnement des organismes sous tutelle, notamment La Poste du Bénin SA, le FAPA, l’ONIP et l’ABP afin que ces derniers, souligne-t-il puissent récupérer des parts du marché au grand bonheur des béninois.
Rappelons que la vision du ministère est d’améliorer l’accès de tous les béninois aux médias et aux services postaux de qualité.

Dans la même catégorie