GNA Residents in Hohoe laud reduction of Ministers and PWD appointment GNA Shama district assembly takes steps to halt illegal clay mining GNA COVID-19 lockdown: Traders express mixed reactions GNA Rawlings is a champion of communal mobilisation GNA President Akufo-Addo advised to maintain competent MMDCEs GNA Regent University produces two Members of Parliament NAN Afreximbank disburses $250m to Nigerian company to acquire 45% GNA UN Ghana commemorates 2021 International Day of Education GNA Stand Ghana donates to students in Hohoe GNA Tema Traditional Council interviews MCE aspirants for Tema Metro

M. Bourita: Il est temps pour la Politique européenne de voisinage d’évoluer


  1 Décembre      10        Editor's choice (1764), Politics (13115),

   

Rabat – La politique européenne de voisinage (PEV) doit évoluer pour transcender la logique financière pure et réhabiliter ses principes directeurs, à savoir la différenciation, la complémentarité, la solidarité, l’appropriation et le “more for more”, a souligné, mardi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Le ministre, qui s’exprimait lors d’un point de presse conjoint avec le Commissaire à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage, Oliver Varhelyi, a précisé que la PEV garde toute sa pertinence 17 ans après son lancement, mais qu’il est temps pour elle aussi d’évoluer, notamment pour transcender la logique financière pure, pour se concentrer sur l’horizon du “tout sauf les institutions” et réhabiliter ses principes directeurs, à savoir la différenciation, la complémentarité, la solidarité, l’appropriation et le “more for more”.

La politique européenne de voisinage est appelée aussi à être une ligne directrice pour toutes les structures de l’UE, à impliquer davantage les pays du Sud dans le “decision shaping” les concernant et créer des synergies avec les cadres bilatéraux, régionaux et bicontinentaux (UpM, 5+5 et UE-Afrique notamment).

Sur le volet strictement bilatéral, le ministre a réaffirmé l’engagement du Maroc à consolider un partenariat Maroc-UE “solide, innovant et pérenne”.

“Le partenariat Maroc-UE se porte mieux, il est davantage réactif, davantage pragmatique et en phase avec les enjeux du moment”, a-t-il dit, notant que Sa Majesté le Roi Mohammed VI veille à la qualité de ce partenariat et tient à ce qu’il soit en permanence, inscrit dans une démarche de qualité, de clarté et d’ambition.

Se félicitant de la visite de M. Varhelyi au Maroc, son premier déplacement dans un pays de voisinage, M. Bourita a souligné que ses discussions avec le commissaire européen ont été riches, amicales et fructueuses, sur l’avenir des relations bilatérales, dans un contexte de la révision en cours de la Politique européenne de voisinage.

“Notre partenariat se singularise aussi par la solidarité qui l’imprègne, et qui va dans les deux sens. Elle s’est manifestée avec éclat dans notre réponse aux défis posés par la pandémie du COVID-19, que ce soit à travers la mobilisation des secteurs productifs marocains en appui des chaînes de valeurs européennes, ou encore la mobilisation de fonds européens en soutien aux efforts du Maroc, a-t-il relevé.

Pour M. Bourita ce Partenariat a effectivement commencé à se déployer à travers quatre espaces homogènes : Politique et sécurité, Économique et Social, Connaissances partagées et Valeurs partagées. Il se déploie aussi autour de deux axes transversaux, dédiés à l’environnement et à la migration.

Après avoir souligné le caractère innovant de la démarche retenue, avec le responsable européen, pour accélérer le déploiement de ce Partenariat renouvelé, M. Bourita s’est félicité de l’engagement des deux parties pour identifier des créneaux innovants et prioritaires, à même de contribuer au déploiement du Plan de Relance voulu par Sa Majesté le Roi.

Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a eu, le même jour, des entretiens avec la commissaire européenne aux Affaires intérieures, Mme Ylva Johansson, actuellement en visite au Maroc avec son homologue M. Oliver Varhelyi.

AddThis Sharing Buttons

M. Bourita: Il est temps pour la Politique européenne de voisinage d’évoluer


  1 Décembre      9        Editor's choice (1764), Politics (13115),

   

Rabat – La politique européenne de voisinage (PEV) doit évoluer pour transcender la logique financière pure et réhabiliter ses principes directeurs, à savoir la différenciation, la complémentarité, la solidarité, l’appropriation et le “more for more”, a souligné, mardi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Le ministre, qui s’exprimait lors d’un point de presse conjoint avec le Commissaire à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage, Oliver Varhelyi, a précisé que la PEV garde toute sa pertinence 17 ans après son lancement, mais qu’il est temps pour elle aussi d’évoluer, notamment pour transcender la logique financière pure, pour se concentrer sur l’horizon du “tout sauf les institutions” et réhabiliter ses principes directeurs, à savoir la différenciation, la complémentarité, la solidarité, l’appropriation et le “more for more”.

La politique européenne de voisinage est appelée aussi à être une ligne directrice pour toutes les structures de l’UE, à impliquer davantage les pays du Sud dans le “decision shaping” les concernant et créer des synergies avec les cadres bilatéraux, régionaux et bicontinentaux (UpM, 5+5 et UE-Afrique notamment).

Sur le volet strictement bilatéral, le ministre a réaffirmé l’engagement du Maroc à consolider un partenariat Maroc-UE “solide, innovant et pérenne”.

“Le partenariat Maroc-UE se porte mieux, il est davantage réactif, davantage pragmatique et en phase avec les enjeux du moment”, a-t-il dit, notant que Sa Majesté le Roi Mohammed VI veille à la qualité de ce partenariat et tient à ce qu’il soit en permanence, inscrit dans une démarche de qualité, de clarté et d’ambition.

Se félicitant de la visite de M. Varhelyi au Maroc, son premier déplacement dans un pays de voisinage, M. Bourita a souligné que ses discussions avec le commissaire européen ont été riches, amicales et fructueuses, sur l’avenir des relations bilatérales, dans un contexte de la révision en cours de la Politique européenne de voisinage.

“Notre partenariat se singularise aussi par la solidarité qui l’imprègne, et qui va dans les deux sens. Elle s’est manifestée avec éclat dans notre réponse aux défis posés par la pandémie du COVID-19, que ce soit à travers la mobilisation des secteurs productifs marocains en appui des chaînes de valeurs européennes, ou encore la mobilisation de fonds européens en soutien aux efforts du Maroc, a-t-il relevé.

Pour M. Bourita ce Partenariat a effectivement commencé à se déployer à travers quatre espaces homogènes : Politique et sécurité, Économique et Social, Connaissances partagées et Valeurs partagées. Il se déploie aussi autour de deux axes transversaux, dédiés à l’environnement et à la migration.

Après avoir souligné le caractère innovant de la démarche retenue, avec le responsable européen, pour accélérer le déploiement de ce Partenariat renouvelé, M. Bourita s’est félicité de l’engagement des deux parties pour identifier des créneaux innovants et prioritaires, à même de contribuer au déploiement du Plan de Relance voulu par Sa Majesté le Roi.

Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a eu, le même jour, des entretiens avec la commissaire européenne aux Affaires intérieures, Mme Ylva Johansson, actuellement en visite au Maroc avec son homologue M. Oliver Varhelyi.

AddThis Sharing Buttons

Dans la même catégorie