GNA Namibia Central Bank delegation calls on Bank of Ghana Governor GNA Bank of Ghana, Cyber Security Authority to deepen collaboration GNA Padua North America Association commissions six classrooms GNA MTN Y’ello Care: CEO spends time with pupils of New Asafo Basic School GNA Let’s educate girls on Sexual Reproductive Health Rights, Gender-Based Violence GNA Morocco Commended for Progress Made in Women’s Rights GNA Nsoatreman FC receives rousing welcome in Sunyani  GNA MTN FA Cup: Abdul Latif Adaare to officiate Hearts/Bechem final clash GNA Over 30 head porters undergo training courses in adolescent development GNA GIFEC Administrator concludes inspection of projects in Ashanti Region

Lutte anti-Covid: Le leadership du Maroc lui permet de s’ériger en plateforme de production vaccinale pour l’Afrique (Journal italien)


Rome, 04/12/2020 (MAP)- Le journal italien « La Repubblica » a loué vendredi le leadership reconnu du Maroc en matière de lutte contre le Covid-19 à l’échelle continentale, soulignant le rôle et la vocation du Royaume qui dispose d’atouts lui permettant de s’ériger comme plateforme de production vaccinale pour l’Afrique.

Le journal a mis en avant, dans ce sens, l’approche adoptée par le Maroc dans la gestion de l’épidémie, ainsi que les mesures prises dans le cadre de la prochaine campagne de vaccination contre le Covid-19, relevant que le Royaume « entend lancer les premières doses de vaccination de la population dans les prochains jours (…) Mais ce n’est qu’une partie de la bonne nouvelle ».

« Le Maroc, pays d’Afrique du Nord, qui n’a cessé ces dernières années de renforcer ses relations historiques avec l’Europe et les Etats-Unis, a focalisé sa priorité sur le continent africain, devenant un leader incontesté », écrit le journal, rappelant que pendant la pandémie « il a approvisionné plusieurs pays africains en équipements médicaux et a construit le plus grand hôpital de campagne d’Afrique ».

« Le Maroc avait déjà signé un partenariat pour des tests de vaccination en août, auquel ont participé l’Égypte, les Émirats Arabes Unis, le Bahreïn, la Jordanie, le Pérou et l’Argentine », a rappelé la publication, notant que le Royaume, sous le leadership de SM le Roi, « sera, par conséquent, aujourd’hui non seulement parmi les premiers à disposer du vaccin chinois Sinopharma (…) mais deviendra également la plateforme sur laquelle le vaccin sera initialement fabriqué. Ensuite il sera produit pour être finalement distribué dans les pays africains ».

Le journal relève, en outre, que le Maroc, « par rapport aux autres pays de la région, dispose de l’une des industries pharmaceutiques les plus dynamiques du continent africain lui permettant d’ambitionner la fabrication d’un vaccin, non seulement pour son approvisionnement interne mais aussi pour être exporté vers le continent ».

« Cette caractéristique du secteur pharmaceutique au Maroc s’ajoute à la reconnaissance internationale positive de sa gestion de la première vague, et surtout au leadership désormais reconnu au pays par le continent africain, à la faveur des relations politiques et économiques solides avec de nombreux pays africains », fait constater le journal.

Et de souligner que le Maroc offre ainsi « une plateforme idéale pour un vaccin qui va vers toute l’Afrique, et cela ne peut qu’ouvrir de nouvelles perspectives ».

Dans la même catégorie