GNA Residents in Hohoe laud reduction of Ministers and PWD appointment GNA Shama district assembly takes steps to halt illegal clay mining GNA COVID-19 lockdown: Traders express mixed reactions GNA Rawlings is a champion of communal mobilisation GNA President Akufo-Addo advised to maintain competent MMDCEs GNA Regent University produces two Members of Parliament NAN Afreximbank disburses $250m to Nigerian company to acquire 45% GNA UN Ghana commemorates 2021 International Day of Education GNA Stand Ghana donates to students in Hohoe GNA Tema Traditional Council interviews MCE aspirants for Tema Metro

Un comité de veille et de suivi de la cohésion sociale installé à Ouangolodougou


  5 Décembre      4        Society (23546),

   

Ouangolodougou,  05 dé 2020 (AIP)- Le comité de veille et de suivi de la situation de la cohésion sociale du département de Ouangolodougou a été installé, vendredi 4 décembre 2020, à l’occasion de la restitution des conclusions de la grande rencontre de Yamoussoukro du Médiateur de la République en présence du préfet et du médiateur délégué des régions de la Bagoué, du Poro et du Tchologo, Coulibaly Seydou Siélé.

Créé par un arrêté en date du 1er juillet 2020, ce comité a pour but de contribuer à la gestion des conflits et au renforcement de la paix et de la cohésion sociale en Côte d’Ivoire. Ses missions sont, entre autres, d’évaluer, de manière périodique la situation de la cohésion sociale dans la région ou le département, d’organiser le dialogue communautaire en vue de prévenir et régler les conflits, sensibiliser les communautés de la région ou du département à la cohabitation pacifique et au respect de la différence.

En recevant cet arrêté des mains du préfet du département, le président du comité départemental de Ouangolodougou,   Issa Ouattara, mesure la lourde responsabilité qui est la sienne de faire prévaloir la paix et la cohésion sociale dans le département. Aussi s’engage t-il à œuvrer pour la réussite de cette mission.

Le préfet du département, Sory Jean Pierre, salue la création de ce comité dans son département qui va prêter main forte aux administrateurs dans la gestion des conflits.

« Le département de Ouangolodougou est l’une des circonscriptions où, il existe de nombreux conflits de tous ordres. Le préfet ou le sous-préfet, à lui seul ne peut pas régler tous les conflits. C’est pourquoi nous sommes heureux que ce comité ait été mis en place », a indiqué M. Sory.

(AIP)

ck/bsp/tm

Dans la même catégorie