GNA Namibia Central Bank delegation calls on Bank of Ghana Governor GNA Bank of Ghana, Cyber Security Authority to deepen collaboration GNA Padua North America Association commissions six classrooms GNA MTN Y’ello Care: CEO spends time with pupils of New Asafo Basic School GNA Let’s educate girls on Sexual Reproductive Health Rights, Gender-Based Violence GNA Morocco Commended for Progress Made in Women’s Rights GNA Nsoatreman FC receives rousing welcome in Sunyani  GNA MTN FA Cup: Abdul Latif Adaare to officiate Hearts/Bechem final clash GNA Over 30 head porters undergo training courses in adolescent development GNA GIFEC Administrator concludes inspection of projects in Ashanti Region

Genre: Clôture des activités du programme de renforcement des capacités d’actions des femmes RECAFEM Phase 4


  18 Décembre      28        Women's Leadership (334),

   

Porto-Novo, 18 déc. 2020 (ABP)- Le ministre des affaires sociales et de la microfinance, Véronique Tognifodé, a procédé ce jeudi à Cotonou, à la clôture des activités du programme de renforcement des capacités d’actions des femmes, RECAFEM Phase 4, au cours d’un atelier d’apprentissage, de diffusion des acquis en genre et des résultats clés de l’appui à la participation des femmes aux élections communales 2020 et la démarche AsheYori du programme.
Le Programme appui suisse au renforcement des capacités des femmes RECAFEM, démarré en 2003, est une initiative qui vise la réduction des inégalités hommes/femmes dans les domaines social, culturel, juridique et économique.
La mise en œuvre de ce programme a permis d’atteindre des résultats subséquents. A titre d’exemples, sur 18 150 candidats ayant participé aux élections communales et municipales, 1711 femmes ont été positionnées sur les cinq listes des partis politiques, soit un taux 9,43 %. Parmi elles, 78 ont été élues conseillères contre 65 en 2015, soit une augmentation de 20%. 04 sont élues maires pour la 1ère fois depuis l’avènement de la décentralisation au Bénin soit une progression de 33, 33% même si ce nombre est passé à 3, après la destitution de la maire de Adja-Ouèrè en septembre. Les communes telles que Kouandé, Kérou, Bassila, Ouèssè, N’Dali ont quant à elles enregistrées pour la première fois, des femmes conseillères.
Conscient du bilan élogieux du programme, la cheffe d’arrondissement central de la commune de Banikoara, Élise Tama Placide, exemple vivant des différents appuis du consortium WanepRifonga, de Care Bénin Togo, a exhorté les partenaires de Recafem à accentuer davantage leurs actions sur le terrain.
Présents à cette cérémonie, les partenaires techniques et financiers ont loué la synergie d’actions entre le gouvernement, la société civile et autres parties prenantes.
Les défis persistent malgré les résultats quantitatifs et qualitatifs obtenus par Care Bénin Togo, notamment au niveau de l’écoulement des produits des femmes dans les marchés. En plus, 33 communes sont sans élus femmes et nous travaillons pour que dans tous les conseils communaux, les femmes soient présentes, a déclaré la directrice Pays de Care Bénin Togo, Joyce Sepenoo, représentante des PTF.
La cheffe de la coopération Suisse au Bénin, Mme Elisabeth Pitteloud, a quant à elle, promis de mieux accompagner le programme.

Dans la même catégorie