AIP Le PASRES renforce les capacités des doctorants en rédaction de projets de recherche AIP Un appui institutionnel recommandé pour la réussite des missions de l’ARTI AIP Un appui institutionnel recommandé pour la réussite des missions de l’ARTI AIP Le ministre Esmel Essis présente le dispositif de promotion de l’entrepreneuriat de la Côte d’Ivoire AIP Le ministre Esmel Essis présente le dispositif de promotion de l’entrepreneuriat de la Côte d’Ivoire AIP Des femmes initient une journée de réconciliation à Lakota AIP Des femmes initient une journée de réconciliation à Lakota AIP Les responsables de l’éducation apportent leur assistance aux mineures séquestrées à Grand-Lahou AIP Les responsables de l’éducation apportent leur assistance aux mineures séquestrées à Grand-Lahou GNA NPP youth group congratulates Deputy Attorney General-designate

RDC : motion de censure parlementaire contre le gouvernement Ilunga Ilunkamba


  27 Janvier      6        Politics (14617),

   

Kinshasa, 27/01/2021 (MAP)- L’Assemblée nationale de la République démocratique du Congo (RDC) a adopté, mercredi, à la majorité écrasante une motion de censure contre le gouvernement du Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba du Front commun pour le Congo (FCC), coalition dirigée par l’ancien président Joseph Kabila.

Sur 377 ayant participé à la plénière présidée par le président du bureau d’âge, Christophe Mboso, 367 députés ont voté pour la motion, rapporte l’Agence congolaise de presse (ACP).

Le président du bureau d’âge a, au terme du vote, déclaré que le gouvernement est réputé démissionnaire et le Premier ministre est tenu de remettre la démission de son gouvernement dans 24 heures.

Les députés ont procédé au vote en l’absence du Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba qui a décliné l’invitation du bureau d’âge au motif que seul le bureau définitif est doté des pouvoirs de plein exercice pour diligenter la procédure et instrumenter les actes afférents à toute motion de censure, explique l’ACP.

Les députés à l’origine de cette motion de censure considèrent que le gouvernement Ilunga Ilunkamba a failli à ses engagements pris lors de la présentation de son programme gouvernemental le 4 septembre 2019.

Le 06 décembre dernier, le président Félix Tshisekedi avait annoncé la nomination d’un informateur pour identifier une nouvelle majorité au parlement, mettant fin à la coalition avec l’ancien chef de l’Etat, Joseph Kabila.

Au lendemain de son élection, au scrutin présidentiel du 30 décembre 2018, le président Tshisekedi, leader de Cap pour le changement (CACH), a signé un accord politique avec le Front commun pour le Congo (FCC), de son prédécesseur Joseph Kabila, sur la base duquel une coalition gouvernementale a été mise en place pour diriger le pays.

Dans la même catégorie