NAN Nigeria urges local, foreign oil coys to help tackle energy poverty NAN Nigeria -China bilateral trade hits $12bn – Envoy NAN ECOWAS Speaker calls for firm steps to tackle corruption in W/Africa NAN World Bank approves $750m to boost Nigeria’s business environment GNA Government ready to diversify tourism programmes to boost earnings-Minister GNA National Muslim Conference to pool resources to develop communities GNA Ghana needs 11bn cedis to fight terrorist attacks – Kan Dapaah GNA Rains expected over parts of southern Ghana this morning GNA Vodafone Ghana Foundation and GES launch STEM Teacher awards GNA World Heart Foundation and SASNET-Ghana call for action on heart diseases

MÉDINA BAYE RENONCE À L’ORGANISATION DU GAMOU DE TAÏBA NIASSÈNE


  3 Février      27        revue de presse (779),

   

Dakar, 3 fév (APS) – Les autorités religieuses de Médina Baye (Kaolack, centre) ont décidé mercredi de sursoir à l’organisation de l’édition 2021 du Gamou annuel de Taïba Niassène, évènement célébrant la naissance de Cheikh Al Islam El Hadji Ibrahima Niass dit Baye Niass (1900-1975), a appris l’APS de source officielle.

« Compte tenu du contexte de la pandémie et après échanges avec l’ensemble des acteurs, les plus hautes autorités de Médina Baye ont décidé de renoncer à la tenue de l’édition 2021 du Gamou de Taïba Niassène », a confié à l’APS une source proche des organisateurs.

L’édition 2021 du Gamou annuel de Taïba Niassène était initialement prévue au courant du mois de févier.

Taïba Niassène, cité symbolique où naquit Cheikh Ibrahima Niass au début du 20ème siècle abrite la plus grande cérémonie religieuse de la Faydatou Tidjania après le Mawlid international de Médina Baye qui célèbre la naissance du Prophète de l’islam (PSL).

Plusieurs milliers de fidèles venant des contrées du Sénégal et des pays étrangers y convergent chaque année pour la célébration de la naissance de leur guide Cheikh Ibrahima Niass.

L’édition 2021 devait être le premier Gamou de Taïba Niassène sous le khalifat de Cheikh Mahi Ibrahima Niass en fonction depuis près de six mois après la disparition de son frère aîné Cheikh Ahmad Tidiane Ibrahima Niass.

« Certes nous allons renoncer à la tenue du Gamou pour éviter les rassemblements dans ce contexte de pandémie de Covid-19. Mais nous allons réfléchir sur des stratégies innovantes en vue d’organiser des conférences virtuelles se rapportant à la thématique du Gamou », a ajouté la même source.

Dans la même catégorie