APS JOJ 2026 : 2022 SERA LE DÉBUT D’UNE SÉRIE D’ACTIONS CONCRÈTES SUR LE TERRAIN (ORGANISATEURS) ANP Niger : Bientôt une école de l’Armée de l’Air à Agadez et un centre de formation de 5000 jeunes militaires par an à Keita (Président Bazoum) GNA Minister asks illegal sand miners to stop operation or face the law ANP Ouverture de l’école militaire supérieure de Niamey : Une « nécessité lancinante »pour le Niger, selon le Président Mohamed Bazoum AGP Gabon : Les Présidents des Juridictions désormais outillés AGP Gabon : Les enjeux du Congrès international des Barreaux expliqués à Ali Bongo Ondimba ACP Le Premier ministre Sama Lukonde s’engage dans l’opération « Zéro trou à Kinshasa » ACP Organisation à Kinshasa d’une table ronde sur la mise en place d’un fonds national de réparation en faveur des victimes de violences sexuelles ACP Le Sénat vote le projet de loi autorisant la prorogation de l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri. AGP Gabon : Le Camp Missambo contre le report du congrès de l’Union nationale

Côte d’Ivoire-AIP/ Plus de 500 ménages bénéficient du projet filets sociaux à Bocanda


  5 Février      32        Human Development (188),

   

Bocanda, 05 fév 2021 (AIP)- Le directeur du centre social de Bocanda, Kouassi Koffi Kan John, lors d’un entretien à l’AIP, jeudi 4 février 2021, a annoncé que 530 ménages bénéficient du projet « filets sociaux productifs ».

Ce projet initié par l’Etat de Côte d’Ivoire consiste à soutenir les personnes et ménages vulnérables en leur apportant une aide financière afin de leur permettre de développer des activités génératrices de revenus pour leur autonomie.

Il souligne que ce projet, dans sa phase pratique, consiste pour les services sociaux, en collaboration avec les autorités administratives locales et les membres de la communauté à enquêter sur des ménages ciblés et à retenir ceux qui sont réellement dans le besoin selon de critères préétablis.

Une fois cette phase terminée, les ménages élus reçoivent une somme de 36 000 francs CFA et sont ensuite enregistrés.

« L’opération d’enregistrement est une étape très importante dans le processus parce qu’il permet aux récipiendaires de bénéficier gratuitement de la couverture maladie universelle (CMU) et beaucoup d’autres avantages liés à leur situation de précarité. Celui qui n’est pas enregistré sort du processus », a-t-il prévenu.

Ce projet est lancé depuis le mois de décembre 2020 au profit des populations vulnérables de cette localité.

Dans la même catégorie