AIP Côte d’Ivoire – AIP / La ministre Mariatou Koné exhorte les élèves à prendre leurs études au sérieux AGP Guinée/Formation : 11 institutions d’enseignements supérieurs sur 17 habilitées à délivrer des diplômes session 2020-2021 selon un résultat provisoire de l’ANAQ AGP Boké-Tourisme: Une caravane internationale touristes étrangers attendue le 30 novembre dans la région AIP Côte d’Ivoire-AIP/Eliminatoire mondial 2023 : Les éléphants basketteurs triomphent des Angolais (57-56) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La FAAPA préoccupée par la probable dissolution de l’Agence béninoise de presse APS LA FSAPH MISE SUR LA COMMUNICATION POUR LA RATIFICATION DU TRAITÉ DE MARRAKECH APS LES ÉLEVEURS SOLLICITENT L’AIDE DE L’ETAT POUR DÉVELOPPER LA CULTURE FOURRAGÈRE APS QUELQUE 3.355 GÉNISSES IMPORTÉES ENTRE 2017 ET 2021 MACKY SALL PRÉSIDE À DAHRA LA JOURNÉE NATIONALE DE L’ÉLEVAGE APS YOUSSOU NDOUR SOLLICITÉ DANS LE COMBAT POUR LA RATIFICATION DU TRAITÉ DE MARRAKECH

Tillabéri :Le Gouverneur de la région préside une session du Comité Consultatif Régional2021


  5 Février      12        Politics (17315),

   

Tillabéri, 05 Fév ANP)-Le Gouverneur de la région de Tillabéri, M. Ibrahim Tidjani Katiella, a présidé, ce jeudi 04 février 2021, l’atelier d’évaluation et de validation des dossiers des projets du Programme d’Investissement et de Capacitation des Collectivités Territoriales par le Comité Consultatif Régional de Tillabéri, à la salle de réunion de l’hôtel Djoliba de Tillabéri.

S’inscrivant dans le cadre de la Composante II du Programme PICCT III, 12 dossiers de projets élaborés par les collectivités territoriales des régions d’Agadez, Tahoua et Tillabéri pour la période allant de 2020à 2022 seront examinés au cours de cette session et le coût des différents investissements proposés s’élève à 1.639.892.511 fcfa dont 457.722.452f cfa pour la région d’Agadez ; 646.429.744 fcfa pour la région de Tahoua et 535.740.315 fcfa pour la région de Tillabéri.

‘’Cette opportunité me permet de rappeler avec insistance, une fois de plus, l’exemplarité des appuis multiples et multiformes de la coopération allemande qui se traduisent par un partenariat véritable et un dialogue sincère qui n’épargne aucun domaine dans sa zone d’intervention et plus particulièrement dans les régions d’Agadez, Tahoua et Tillabéri ‘’ a indiqué M. Ibrahim Tidjani Katiella, dans son discours d’ouverture.

Le Gouverneur a, en son nom propre et au nom des populations de la région, remercié la coopération allemande, qui est ‘’l’un des premiers partenaires dans notre région’’ a-t-il dit.

‘’Le Gouvernement de la 7ème République, sous l’impulsion du Président de la République Issoufou Mahamadou, fait du financement des investissements structurants, l’une de ses priorités et également un modèle de transparence et de visibilité de toutes les actions entreprises par l’Etat, ses démembrements que sont les collectivités territoriales et les partenaires techniques et financiers’’ a-t-il affirmé.

M. Ibrahim Tidjani Katiella a, par ailleurs, rappelé que ‘’dans le cadre de la coopération nigéro-allemande, l’Allemagne a octroyé au titre de la coopération financière/KFW, une subvention d’un montant total de 36,5 millions d’Euros en deux phases pour soutenir le processus de décentralisation et de bonne gouvernance à travers le Programme d’Investissement et de Capacitation des Collectivités Territoriales (PICCT)dont la mise en œuvre a été assurée par trois composantes à savoir l’appui au développement local et bonne gouvernance avec comme promoteur le FICOD (Fonds d’Investissement des Collectivités Décentralisées) ; l’appui à la formation et la capacitation des collectivités territoriales décentralisées dans le domaine de la maitrise d’ouvrage avec comme promoteur le Centre de Formation en Gestion des Collectivités Territoriales (CFGCTD),et enfin l’appui à l’opérationnalisation d’un mécanisme national pérenne de financement des collectivités territoriales avec comme promoteur, l’Agence Nationale de Financement des Collectivités Territoriales (ANFICT).

Le Gouverneur a exhorté les participants à cet atelier à plus d’ardeur au travail pour examiner minutieusement ces dossiers de projets soumis à leur appréciation, et a remercié les partenaires techniques et financiers pour leurs appuis multiples et multiformes qu’ils ne cessent d’apporter pour accompagner les collectivités territoriales.

Le Directeur Général par intérim de l’Agence Nationale de Financement des Collectivités Territoriales (ANFICT), M. Boureima Attama Ibrahim a déclaré que ‘’la phase III du PICCT qui a démarré en 2020, vise à travers l’ANFICT, la mise à disposition à 9 communes urbaines et les 3 Conseils régionaux de la zone d’intervention du Programme, un financement pour la réalisation des infrastructures dans le cadre de leurs compétences’’.

‘’Dans le cadre de la phase I du PICCT démarrée en 2016, l’ANFICT a signé 11 conventions de financement avec 6 collectivités territoriales pour la mise en œuvre de 11 projets, de ces 11 projets, seulement 3 sont achevés et réceptionnés et cela est malheureusement loin de constituer une performance’’ a-t-il rappelé, d’où, un appel à l’endroit de ces dernières à plus d’engagement pour la finalisation des 8 projets toujours en cours.

Dans la même catégorie