APS JOJ 2026 : 2022 SERA LE DÉBUT D’UNE SÉRIE D’ACTIONS CONCRÈTES SUR LE TERRAIN (ORGANISATEURS) ANP Niger : Bientôt une école de l’Armée de l’Air à Agadez et un centre de formation de 5000 jeunes militaires par an à Keita (Président Bazoum) GNA Minister asks illegal sand miners to stop operation or face the law ANP Ouverture de l’école militaire supérieure de Niamey : Une « nécessité lancinante »pour le Niger, selon le Président Mohamed Bazoum AGP Gabon : Les Présidents des Juridictions désormais outillés AGP Gabon : Les enjeux du Congrès international des Barreaux expliqués à Ali Bongo Ondimba ACP Le Premier ministre Sama Lukonde s’engage dans l’opération « Zéro trou à Kinshasa » ACP Organisation à Kinshasa d’une table ronde sur la mise en place d’un fonds national de réparation en faveur des victimes de violences sexuelles ACP Le Sénat vote le projet de loi autorisant la prorogation de l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri. AGP Gabon : Le Camp Missambo contre le report du congrès de l’Union nationale

Côte d’Ivoire-AIP/ Le PNUD équipe le ministère des Eaux et Forêts de drones pour la sauvegarde du couvert forestier


  27 Février      8        Human Development (188),

   

Abidjan, 27 fév 2021 (AIP)- Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a remis, vendredi 26 février 2021 au ministère des Eaux et Forêts, 12 drones pour la surveillance et la sauvegarde du patrimoine forestier ivoirien.

Remettant le matériel au ministre Alain Richard Donwahi au jardin botanique de Bingerville, la représentante résidente du PNUD, Mme Carol Flore-Smereczniak, a précisé que ces drones de type D-J-I Mavic Pro 2, l’un des meilleurs de sa génération sont capables de voler en continu pendant plus de 30 mn, à une altitude de près de 3 000 mètres et parcourir jusqu’à 8 km.

Ce modèle doté d’une intelligence artificielle qui lui permet de suivre un objectif, de faire un parcours prédéfini et de revenir à son point de départ en réalisant des détections d’obstacles à 360 degrés peut passer facilement en mode pilotage automatique et faire des vidéos et des photos de haute résolution.

A ces drones, sont couplés 12 smartphones qui permettent de capter les photos et vidéos enregistrées à distance et de savoir en temps réel ce qui se passe dans les zones à suspicion d’exploitation illégale, a ajouté la représentante résidente du PNUD.

Aussi, a-t-elle promis qu’un programme de mise à niveau sera initié dans les jours à venir en vue de permettre aux agents de s’approprier lesdits équipements. « Notre ambition est d’accompagner le gouvernement dans la reconquête de son couvert forestier dans un contexte de transformation numérique et de lutte contre le changement climatique », a réitéré Mme Carol Flore-Smereczniak.

Le ministre des Eaux et Forêts a souligné que les 12 drones viennent activer les composantes surveillances et cartographie, deux pôles essentiels pour le cadastre forestier, la lutte contre la criminalité forestière, faunique et la pollution des ressources en eau.

Face à des attaques dont il a été l’objet sur ce projet, Alain Richard Donwahi a rassuré que ces drones sont un don du PNUD, donc ‘’il ne peut ni facturer, ni surfacturer ces équipements’’.

Tout en plaidant auprès de l’institution onusienne pour la formation des pilotes et la maintenance desdits drones, M. Donwahi a promis de faire bon usage des outils qui ont été mis à la disposition de la brigade spéciale de surveillance et d’intervention, une unité officielle du ministère des Eaux et Forêts.

Le Gouvernement a adopté en 2018 la politique de préservation, de réhabilitation et d’extension des forêts avec pour objectif de restaurer d’ici à 2030, 20% du couvert forestier national.

Dans la même catégorie