GNA NASPA launches 12th annual terminal congress in Takoradi GNA Corruption: Let’s stand for our values – Emile Short GNA Ghana welcomes World Bank’s new education strategy for Western and Central Africa GNA African governments asked to increase funding to overcome learning poverty GNA 56 to participate in Carnegie African Diaspora Fellowship Program GNA 67 BRCs launched to support MSMEs GNA Evelyn Andoh, 63, wins ultimate prize for the Gold in the Oil Awards NAN Super Falcons arrive in Rabat for final preparation ahead of 12th WAFCON LINA Gov’t Makes Gains In Infrastructure, As President Weah Dedicates NAN Bulgaria mulls another sports cooperation with Nigeria, says

N’zérékoré : les cadres de l’éducation se réunissent et font la situation des préparatifs de la rentrée scolaire 2021-2022


  30 Septembre      15        Innovation (5618),

   

N’zérékoré, 30 sept(AGP)-Dans le cadre des préparatifs de la rentrée scolaire 2021-2022, les cadres de l’éducation de la région administrative de N’zérékoré se sont réunis mercredi, 29 septembre 2021, pour faire une mise au point sur le rôle que doivent jouer tous les acteurs de l’éducation, pour une rentrée scolaire réussie.
C’est dans la salle de conférence de l’inspection régionale de l’éducation (IRE), que s’est tenue la rencontre qui a connu la présence de tous les directeurs préfectoraux de l’éducation de la région administrative de N’zérékoré ainsi que plusieurs autres acteurs impliqués dans le domaine éducatif.
Selon Amara CONDE, inspecteur régional de l’éducation de N’zérékoré, il faut l’implication de tous pour cette rentrée scolaire. « Il faut impliquer tout le monde dans cette rentrée. D’abord les acteurs que nous sommes (enseignants), ensuite tous nos partenaires sociaux, les parents d’élèves et les ONG, pour conférer à l’évènement toute sa clarté. »
Poursuivant, il a mis un accent sur les activités à mener pour une rentrée des classes réussie et sécurisée. « On doit procéder à l’assainissement total de toutes les concessions scolaires, la réparation des mobiliers scolaires et des infrastructures qui sont affectés par les intempéries. Nous veillerons aussi à ce que les dispositions de lutte contre la pandémie COVID 19 existent avant la fixation de la date réelle pour que la rentrée soit sécurisée. »
Au cours de la rencontre, chaque directeur préfectoral de l’Education, a fait un exposé sur les activités prévues, réalisées, en cour de réalisation et non réalisées à son niveau.
Maxime KOLIE est DPE de guéckédou : « Nous avons fait une mise au point et débattu des difficultés qui se posent dans certaines contrées, aussi passé en revue le canevas donné par le département pour voir qu’est ce qui est prévu pour cette rentrée, ce qui est fait et qu’est ce qui reste à faire pour qu’au jour de la rentrée tout soit au point ».
Même si la date de la rentrée scolaire n’est pas encore officiellement fixée en Guinée, force est de reconnaitre que les préparatifs continuent tant chez les encadreurs que chez les élèves et étudiants.

Dans la même catégorie