AIP L’Immortel Moh Emmanuel célébré par Foot d’or AIP Des millions de personnes mourront à cause du Sida si on ne s’attaque pas aux inégalités (ONUSIDA) AIP La 3eme édition du Forum pour l’ investissement en Afrique reportée sine die ANP Niger: Les Parlementaires approuvent la loi de règlement pour l’année budgétaire 2019 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des femmes du Gontougo bénéficiaires du projet FAFCI se forment à l’autonomisation économique AIP Côte d’Ivoire-AIP/L’école dans une dynamique de progrès dans la région de San Pedro AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les gestionnaires des médias sociaux à l’école de la diffusion de contenus de qualité AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Formation des agents du CNDH sur la protection des lanceurs d’alerte en matière de corruption AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le programme WAVE restitué aux acteurs du manioc de la zone sud à Dabou AIP Côte d’Ivoire-AIP/RGPH 2021 : Un taux de 31,5 % enregistré dans le Moronou

Le Premier ministre Sama Lukonde s’engage dans l’opération « Zéro trou à Kinshasa »


  15 Octobre      3        Politics (17315),

   

 

Kinshasa, 15 octobre 2021, (ACP).- Le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a lancé jeudi, l’opération  » Zéro trou à Kinshasa », afin de rendre fluide la circulation à travers la ville de Kinshasa, au cours d’une cérémonie organisée au croisement des avenues Kimwenza-Université dans la commune de Kalamu.

Selon le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, ce projet affiche clairement l’ambition et l’objectif du Gouvernement de la République d’en finir avec ce casse-tête qui met en mal la circulation routière.

« Ici, nous sommes là dans le cadre des voiries qui doivent complètement être réhabilitées pour que cela ne soit plus une cause ou une raison à ces multiples bouchons auxquels nous assistons dans la ville. A côté de ça, c’est permettre aussi que nous puissions avoir des voies secondaires. Parce que comme vous le savez, ce qui rend la circulation difficile dans la ville de Kinshasa, c’est que nous avons très peu de voies d’accès vers les points centraux de la ville. Ici, si jamais on peut multiplier les axes secondaires, ça peut aussi désengorger les axes principaux. Donc, on est là dans ce cadre, pour répondre une fois de plus à la vision, à l’instruction de son Excellence Monsieur le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, pour améliorer le quotidien des kinois, en particulier, et des congolais, en général, notamment dans la circulation routière », a déclaré le Premier ministre.

Le Chef du Gouvernement a par ailleurs encouragé le ministère des Travaux publics et Infrastructures, qui pilote ces travaux, afin que l’objectif visé soit atteint.
« Nous encourageons le Ministère des Infrastructures que nous sommes venus accompagner dans ce projet, ainsi que toutes les structures qui vont œuvrer, non seulement l’OVD mais aussi les autres sociétés congolaises qui vont nous accompagner dans ce projet. C’est un travail que nous allons effectuer étroitement avec le gouvernement provincial avec le gouverneur de la ville province de Kinshasa pour qu’on s’assure vraiment d’atteindre la cible, c’est-à-dire l’amélioration des conditions de circulation des kinois », a encore dit Jean-Michel Sama Lukonde.

Selon l’hôtel de ville de Kinshasa, le coût de ces travaux est de 32 millions de dollars US pour la première phase de ce projet qui va s’étendre sur une superficie de 83 kilomètres, dans 46 artères et cela pendant 6 mois. Porté par le Président Félix Antoine Tshisekedi, ce projet est au côté de deux autres , « Tshilejelu et modern construct ».

Dans son mot de circonstance, l’autorité Urbaine, Gentiny Ngobila, a, salué la volonté du chef du gouvernement d’accompagner l’Hôtel de ville de Kinshasa, dans la matérialisation de son souci de revêtir la capitale de sa plus belle robe d’antan.

« Ce projet symbole de la bonne collaboration entre le Gouvernement central et provincial, entre dans le cadre de la vision Kinshasa-Bopeto, dans son volet Infrastructures, où elle prévoit de construire des routes, de les réhabiliter et de les entretenir afin de permettre une bonne circulation de la population et de palier aux problèmes des embouteillages », a-r-il souligné.

A l’issue de la cérémonie, le ministre d’Etat en charge des Infrastructures et travaux publics, Alexis Gisaro, et le gouverneur de la ville de Kinshasa ont effectué une tournée dans les districts de la Funa, Lukunga et de la Tshangu partant des communes de Kalamu, Limete, Matete en passant par le boulevard Lumumba pour déboucher dans la commune de N’Djili à l’entrée su quartier 1.

Ensuite, le cortège a repris la direction du boulevard Lumumba dans la commune de Limete, pour enfin chuter à l’arrêt appelé DGC, dans la commune de Ngaliema, en passant par les communes de Limete, Bandalungwa et Kintambo

Au passage, ils ont visité quelques nids de poules qui causent des embouteillages sur la voie publique. Il faut noter que ce projet intervient quelques jours seulement après que le Président de la République ait instruit le Gouvernement, lors du dernier Conseil des ministres, d’envisager des voies et moyens d’éradiquer les embouteillages et bouchons devenus récurrents dans la capitale Kinshasa.

Plusieurs personnalités dont les députés nationaux et provinciaux ainsi que quelques membres de l’exécutif provincial ont pris part à cette activité.

Dans la même catégorie