ANP Niger: Les Parlementaires approuvent la loi de règlement pour l’année budgétaire 2019 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des femmes du Gontougo bénéficiaires du projet FAFCI se forment à l’autonomisation économique AIP Côte d’Ivoire-AIP/L’école dans une dynamique de progrès dans la région de San Pedro AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les gestionnaires des médias sociaux à l’école de la diffusion de contenus de qualité AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Formation des agents du CNDH sur la protection des lanceurs d’alerte en matière de corruption AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le programme WAVE restitué aux acteurs du manioc de la zone sud à Dabou AIP Côte d’Ivoire-AIP/RGPH 2021 : Un taux de 31,5 % enregistré dans le Moronou APS UGB : L’UFR S2ATA LANCE LA RÉVISION DES MAQUETTES DE LA LICENCE ET DU MASTER DE LA SECTION ÉLEVAGE APS NIORO : LES POPULATIONS INVITÉES À FRÉQUENTER L’ESPACE SÉNÉGAL SERVICE APS LES LIENS ENTRE DIPLOMATIE POLITIQUE ET LA DIPLOMATIE ÉCONOMIQUE MIS EN RELIEF PAR UN UNIVERSITAIRE

Les inondations font des ravages parmi les communautés vulnérables du Soudan du Sud (HCR)


  19 Octobre      2        Environment (3244),

   

Abidjan, 19 oct 2021 (AIP)- L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) est alarmée par les besoins critiques auxquels sont confrontés les communautés vulnérables au Soudan du Sud, où les pires inondations depuis des décennies touchent plus de 700.000 personnes dans le pays, a annoncé mardi 19 octobre 2021, un communiqué de l’organisation.

Ces inondations incessantes dues à des semaines de fortes pluies ont emporté des maisons et englouti des terres agricoles dans le pays.

« Dans le seul Etat du Haut-Nil, les équipes du HCR ont rencontré environ 1.000 personnes qui avaient marché pendant sept jours pour atteindre la ville de Malakal », a déclaré le représentant du HCR au Soudan du Sud, Arafat Jamal, lors d’un point presse virtuel depuis Juba.

Les récentes inondations touchent principalement quatre États du Soudan du Sud. Dans certaines régions, les communautés n’ont pas connu d’inondations de cette ampleur depuis 1962. Ces inondations exposent les enfants aux infections dues à des maladies hydriques.

Ces pluies au Soudan du Sud devraient se poursuivre jusqu’à la fin de l’année. « Ce qui devrait entraîner une augmentation du nombre de personnes nécessitant une aide humanitaire », a ajouté M. Jamal. En outre, les pressions climatiques, qu’il s’agisse d’inondations ou de sécheresse, parfois au cours de la même année, ont déclenché des conflits intercommunautaires.

Ces inondations actuelles surviennent à un moment où les populations sont déjà confrontées à la triple menace des conflits, de la pandémie de Covid-19 et de la faim.

« Les inondations ne déclenchent pas seulement des crises humanitaires immédiates, mais elles se répercuteront sur l’année à venir, car des saisons de plantation entières sont perdues et des troupeaux de bétail sont noyés », a indiqué M. Jamal.

Face à cette situation, le gouvernement du Soudan du Sud, l’un des pays les plus pauvres du monde, a alloué 10 millions de dollars aux efforts de réponse aux inondations. Les autorités locales ont construit des digues, en installant des systèmes de pompage des eaux de crue et en redirigeant l’excès d’eau vers des canaux. Ceci avec l’aide des agences humanitaires.

Toutefois, avec des inondations dévastatrices qui devraient se poursuivre alors que la crise climatique s’intensifie, le HCR appelle la communauté internationale à une aide humanitaire plus intense.

Dans la même catégorie