AGP Dubreka-Justice : Rencontre avec les officiers de la police judiciaire APS SAINT-LOUIS : MANSOUR FAYE ET ABBA MBAYE SE DÉTACHENT APS LOUGA : LE SCRUTIN PROLONGÉ DANS PLUSIEURS CENTRES DE VOTE AIP Bilan approuvé des 10 années d’exercice de l’ONG Charité Vie à San Pedro AIP Aboisso, capitale du rire pour quelques heures avec Bonjour 2022 MAP Le variant Omicron pourrait rapprocher la fin de la pandémie en Europe (OMS) MAP Football : L’Afrique du Sud affrontera la France en mars dans un match amical (Entraineur) MAP Elections locales: un vote dans un « environnement pacifique », malgré certains retards à l’ouverture des bureaux (Observateurs) MAP CAN-2021 (8ès): Séance d’entraînement des Lions avec le retour de Bounou, Fajr et Hakimi toujours absents MAP Guterres a appelé toutes les parties, l’Algérie en tête, à assumer leur responsabilité pour mettre fin au conflit artificiel autour du Sahara marocain (politologue)

KOLDA : MISE EN GARDE DU MÉDECIN-CHEF CONTRE L’AUTOMÉDICATION


  26 Novembre      2        LeaderShip Feminin (11047),

   

Kolda, 26 nov (APS) – Le médecin chef de la région de Kolda, Yaya Baldé a mis en garde les populations contre l’automédication, comportement favorisant la Résistance aux antimicrobiens (RAM) censés lutter contre les infections.

Il s’exprimait au cours d’une journée de sensibilisation avec l’ensemble des acteurs communautaires dans le cadre de la semaine mondiale sur la résistance aux antimicrobiens portée au Sénégal par le Haut Conseil national sur la sécurité sanitaire .

Le médecin chef a invité les populations de faire très attention à l’automédication par l’utilisation inapropriée ou non conforme d’antibiotiques sans l’avis d’un professionnel de santé, qui peut avoir des conséquences néfastes sur la santé de l’homme.

’’Nous constatons des pratiques courantes sur l’usage des produits pharmaceutiques sans avis d’un spécialiste de santé ou de vétérinaires et souvent les risques sont réels pour la santé des populations et des animaux’’, a dit Dr Baldé.

Le traitement d’un animal par son propriétaire sans avis d’un vétérinaire et sans connaitre les risques, peut avoir des effets néfastes sur la production animale avec des risques sur la chaine alimentaire, a t -il ajouté.

La résistance aux antimicrobiens considérée comme un ’’grand probléme de santé publique’’, par l’Organisation mondiale de la Santé est pris pen charge dans le cadre de l’approche ’’One Health’’, en ce qu’elle touche la santé animale, humaine et végétale.

Dans la même catégorie