AGP Guinée-Sénégal CAN 2021 : Kaba Diawara satisfait et promet de se remettre au travail pour les prochains matchs AGP Conakry/Société : Des kits socioprofessionnels pour 19 enfants en situation de vulnérabilité AGP Kankan-Justice : Passation entre les procureurs entrant et sortant au tribunal de 1ère instance AGP Guinée : Les opérateurs économiques reçus par le président de la transition GNA Ecotoursim contributes $1.2 billion to GDP in 2020 GNA Venture Capital Trust Fund invest in more than 60 companies GNA Reinstate GN Bank’s license-PPP appeals to President Akufo-Addo AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La pisciculture et ses infrastructures expliquées aux élèves de Tiébissou et de Didiévi AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les résultats des concours administratifs des 20 et 21 novembre seront disponibles le 18 janvier 2022 (Ministère) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La caravane humoristique « Bonjour 2022 » fait bientôt escale à Danané

L’HÉMICYCLE PLANCHE SUR LE BUDGET DU MINISTÈRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR


  29 Novembre      4        Innovation (5348),

   

Dakar, 29 nov (APS) – Le budget du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, pour l’exercice 2022, s’élève à 367 milliards 885 millions 168 mille 131 francs CFA en autorisations d’engagement et 258 milliards 186 milions 961 mille 675 francs CFA en crédits de paiement.

Pour l’enseignement supérieur, les autorisations d’engagement s’élèvent à 184 milliards 976 millions 510 mille 350 francs CFA contre 140 milliards 435 millions 303 mille 894 francs CFA pour les crédits de paiement.

Les œuvres sociales universitaires se voient allouer 178 milliards 270 millions 306 mille 794 francs CFA en autorisations d’engagements et 113 milliards 113 millions 306 mille 794 francs CFA en crédits de paiement.

Pour les programmes pilotage, gestion et coordination administrative, le montant alloué se chiffre à 4 milliards 638 millions 350 mille 987 francs CFA pour les autorisations d’engagement et les crédits de paiement.

Les crédits affectés au ministère de l’Enseignement supérieur sont détaillés dans un rapport de la Commission des Finances et du contrôle budgétaire, élargie à la Commission de l’éducation, de la jeunesse, des sports et des Loisirs de l’Assemblée nationale.

Le gouvernement était représenté à la séance plénière, par le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Cheikh Oumar Hann. Il avait, à ses côtés, Samba Sy, ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les Institutions.

Plusieurs députés ont profité de l’occasion pour demander au ministre de ‘’tout mettre en œuvre’’ pour la réalisation des universités de Tambacounda et de Matam.

Dans la même catégorie