AGP Dubreka-Justice : Rencontre avec les officiers de la police judiciaire APS SAINT-LOUIS : MANSOUR FAYE ET ABBA MBAYE SE DÉTACHENT APS LOUGA : LE SCRUTIN PROLONGÉ DANS PLUSIEURS CENTRES DE VOTE AIP Bilan approuvé des 10 années d’exercice de l’ONG Charité Vie à San Pedro AIP Aboisso, capitale du rire pour quelques heures avec Bonjour 2022 MAP Le variant Omicron pourrait rapprocher la fin de la pandémie en Europe (OMS) MAP Football : L’Afrique du Sud affrontera la France en mars dans un match amical (Entraineur) MAP Elections locales: un vote dans un « environnement pacifique », malgré certains retards à l’ouverture des bureaux (Observateurs) MAP CAN-2021 (8ès): Séance d’entraînement des Lions avec le retour de Bounou, Fajr et Hakimi toujours absents MAP Guterres a appelé toutes les parties, l’Algérie en tête, à assumer leur responsabilité pour mettre fin au conflit artificiel autour du Sahara marocain (politologue)

UGB : L’UFR S2ATA LANCE LA RÉVISION DES MAQUETTES DE LA LICENCE ET DU MASTER DE LA SECTION ÉLEVAGE


  29 Novembre      9       

   

Saint-Louis, 29 nov (APS) – L’Unité de formation et de recherches(UFR) des sciences agronomiques, de l’aquaculture et des technologies alimentaires de l’Université Gaston Berger a lancé la révision des maquettes de la licence et du master de sa section productions animales et élevage lors d’un atelier ouvert ce lundi à Saint-Louis, a constaté l’APS.

Selon M. Faroukh Niasse, directeur adjoint de cette UFR, ‘’après dix ans d’existence, la révision de la maquette de formation est ressentie comme une nécessité afin de l’adapter au système Licence master doctorat (LMD)’’.

Il y a également que les feedbacks recueillis auprès des utilisateurs de nos produits ont émis certaines observations que la nouvelle maquette devrait prendre en charge, a ajouté M. Niasse. Il signale que pour une Unité d’enseignement, les nouveaux textes fixent les limites à six crédits alors qu’il en existe certaines qui atteignent 14 crédits.

Cet atelier regroupe durant trois jours des professionnels du milieu, des enseignants et étudiants de l’UGB et d’ailleurs, a expliqué le chef de la section élevage, M. Nicholas Diouf.

Par ailleurs, il met l’accent sur le bon comportement de leurs produits sur le marché de l’emploi.

‘’Nos produits s’insèrent bien sur le marché de l’emploi et les critiques que nous enregistrons vont dans le sens d’une meilleure prise en compte du volet santé’’, renseigne M. Diouf, notant que ‘’le volet production occupe davantage les formateurs’’.

Cette UFR veut réviser sa maquette pour s’adapter au nouveau contexte marqué par le système LMD. Elle a formé 150 étudiants environ en 10 ans d’existence.

Dans la même catégorie