INFORPRESS Vencedor do prémio literário Arnaldo França defende urgência na promoção do hábito de leitura em Cabo Verde ANG Justiça/“Há espaço para negociações sérias entre a Guiné-Bissau e o Senegal sobre fronteira marítima” AGP Guinée-Sénégal CAN 2021 : Kaba Diawara satisfait et promet de se remettre au travail pour les prochains matchs AGP Conakry/Société : Des kits socioprofessionnels pour 19 enfants en situation de vulnérabilité AGP Kankan-Justice : Passation entre les procureurs entrant et sortant au tribunal de 1ère instance AGP Guinée : Les opérateurs économiques reçus par le président de la transition GNA Ecotoursim contributes $1.2 billion to GDP in 2020 GNA Venture Capital Trust Fund invest in more than 60 companies GNA Reinstate GN Bank’s license-PPP appeals to President Akufo-Addo AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La pisciculture et ses infrastructures expliquées aux élèves de Tiébissou et de Didiévi

Un projet révèle les avantages de l’école inclusive sur l’éducation des enfants à déficience sensorielle


  29 Novembre      8        Innovation (5348),

   

Abidjan, 29 nov 2021 (AIP)- Le Projet « Éducation Inclusive en Côte d’Ivoire, promouvoir une éducation inclusive de qualité pour les enfants en situation de handicap » a permis à 689 enfants en situation de handicap de bénéficier d’une éducation de qualité, améliorant ainsi leur rendement scolaire, relève une note d’information du Centre d’information et de communication gouvernementale (CICG), transmise à l’AIP lundi 29 novembre 2021.

Ce projet a été réalisé du 1er juin 2017 au 31 août 2021 dans 10 villes à savoir Abidjan, Dabou, Agboville, Toumodi, Yamoussoukro, Bouaké, Oumé, Man, Abengourou et Korhogo. Fruit de la collaboration entre l’Etat de Côte d’Ivoire et plusieurs partenaires techniques, il a pour objectif de contribuer à promouvoir l’accès des enfants en situation de handicap à une éducation de qualité, adaptée à leurs besoins spécifiques, dans leurs communautés de base, à travers les établissements scolaires existants.

Le projet a mobilisé 12 directions régionales de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, 18 inspections d’enseignement préscolaire et primaire, 28 écoles primaires ordinaires, ainsi que plusieurs structures techniques publiques et privées d’encadrement spécialisé des personnes handicapées.

Il a permis de former des professionnels sur la thématique de l’inclusion des enfants en situation de handicap dans les écoles ordinaires. Ainsi, 232 enseignants dont 108 femmes d’écoles primaires, 125 encadreurs, superviseurs et administrateurs des services éducatifs (dont 30 femmes) et 93 travailleurs sociaux ont été formés à la question du handicap, de l’éducation inclusive en faveur des enfants en situation de handicap et à l’encadrement des enfants sourds ou non-voyants en milieu scolaire ordinaire.

Les résultats scolaires des enfants en situation de handicap sont encourageants. Avec un Taux d’admission de 100 % à l’entrée en 6ème. Un taux d’admission en classe supérieure (pour les classes intermédiaires) de 87,8 %. Et 57,85 % des enfants en situation de handicap dans les écoles partenaires ont une moyenne égale ou supérieure à la moyenne générale de leur classe.

Ces résultats montrent bien qu’il est possible de réduire les vulnérabilités. Mais, sur le chemin, beaucoup reste encore à faire. Les défis, notamment l’insuffisance de compétences techniques, l’inexistence ou l’insuffisance d’écoles préscolaires inclusives, de centres de préparation et d’écoles inclusives, la méconnaissance des textes qui facilitent l’accès à l’éducation des enfants en situation de handicap par les populations, la discrimination dans le recrutement des candidats pour intégrer les centres de formation et l’insuffisance d’enseignants formés en langue des signes et d’interprètes dans les établissements secondaires doivent être absolument levés pour rendre véritablement demain meilleur.

Pour l’année scolaire 2020-2021, 698 enfants en situation de handicap ont bénéficié de cette initiative. Ce sont 207 enfants dont 84 filles dans les centres de préparation, 400 enfants dont 176 filles dans les écoles primaires. 81 enfants dont 32 filles ayant fréquenté les écoles inclusives et ayant été orientés dans les collèges.

Dans la même catégorie