AGP Guinée-Sénégal CAN 2021 : Kaba Diawara satisfait et promet de se remettre au travail pour les prochains matchs AGP Conakry/Société : Des kits socioprofessionnels pour 19 enfants en situation de vulnérabilité AGP Kankan-Justice : Passation entre les procureurs entrant et sortant au tribunal de 1ère instance AGP Guinée : Les opérateurs économiques reçus par le président de la transition GNA Ecotoursim contributes $1.2 billion to GDP in 2020 GNA Venture Capital Trust Fund invest in more than 60 companies GNA Reinstate GN Bank’s license-PPP appeals to President Akufo-Addo AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La pisciculture et ses infrastructures expliquées aux élèves de Tiébissou et de Didiévi AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les résultats des concours administratifs des 20 et 21 novembre seront disponibles le 18 janvier 2022 (Ministère) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La caravane humoristique « Bonjour 2022 » fait bientôt escale à Danané

JOJ 2022 : « LE REPORT A DU BON’’, SELON CÉCILE FAYE


  30 Novembre      8        Sport (5996),

   

Dakar, 30 nov (APS) – La secrétaire générale adjointe du Comité national olympique et sportif sénégalais (CNOSS), Cécile Faye, estime que le report à 2026 des Jeux olympiques de la jeunesse, initialement prévus en 2022, offre des avantages pour les organisateurs qui ont pu étendre leurs champs d’activités.

’’Le report a vraiment du bon, en cela qu’il nous a permis d’étendre les champs d’intervention qui s’offraient à nous, en intégrant des activités qu’on n’aurait pas dû avoir si les jeux s’étaient déroulés comme prévus en 2022’’, s’est réjouie Mme Faye.

La secrétaire générale adjointe du CNOSS s’entretenait avec l’APS, en marge d’une réunion de validation de la « task force » chargée d’identifier les premières activités à lancer à partir d’avril 2022.

Cette task force est composée d’équipes du CIO, du COJOJ Dakar 2026, ainsi que des acteurs sectoriels (ministères sénégalais de la jeunesse, du sport et de l’éducation).

Insistant sur les opportunités qu’offre ce report pour le Sénégal, Cécile Faye, qui est par ailleurs directrice de l’académie nationale olympique, a révélé que 5 activités ont été identifiées relativement notamment à la culture, à la citoyenneté, au sport et à l’employabilité des jeunes.

’’Ces différentes activités devraient nous permettre de mieux sensibiliser les jeunes sur les JOJ de Dakar 2026 et les valeurs olympiques (…)’’, a-t-elle ajouté.

Selon Cécile Faye, ’’ces activités identifiées en partenariat avec les ministères sectoriels (jeunesse, sports et éducation) seront finalisées d’ici au 31 janvier, afin d’assister à un démarrage effectif en mars 2022’’.

Ces activités dont le lancement est prévu en marge de la semaine de la jeunesse (mars-avril) et dans le but de marquer la date anniversaire initiale des JOJ de Dakar, vont ainsi rythmer toute la période 2022-2026, renseigne la secrétaire générale adjointe du CNOSS.

Les Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ), initialement prévus à Dakar en 2022, ont été reportés à 2026, à cause de la pandémie de Covid-19.

Dans la même catégorie