Inforpress Administração do Naviera Armas acusa responsável pela Política do Mar de beneficiar CV Interilhas na rota São Vicente – Santo Antão GNA Commonwealth Games: Ghana grabs two silver and three bronze medals GNA SIM card re-registration: Centres ‘empty’ after extension of deadline GNA ECOWAS Court President honoured by African Bar Association for outstanding Leadership GNA Ghana Revenue Authority donates GHS 50,000 to Appiatse Fund GNA European Union Funded programme promotes inclusive growth, reduction in social inequalities GNA Lands Commission to inaugurate Savannah and North-East regional offices GNA Kumawu District Hospital project to be completed in January next year GNA Minister commissions ICT Centre at Agona Abodom GNA Government optimistic despite S&P downgrade

La ministre Anne Ouloto pour la redynamisation de la formation professionnelle


  30 Novembre      26        Society (32599),

   

Aboisso, 30 nov 2021 (AIP)- La réforme du décret n° 95-92 du 1er février 1995 vise à « redynamiser » la formation professionnelle, en offrant à tous les fonctionnaires et agents de l’Etat des possibilités multiples d’acquérir, de maintenir et d’améliorer leurs compétences pour un service public de qualité, a expliqué, lundi 29 novembre 2021, à Grand-Bassam, la ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l’Administration, Anne Désirée Ouloto.

Mme Ouloto s’exprimait à l’ouverture de l’atelier de validation de l’avant-projet de décret portant régime de la formation professionnelle des fonctionnaires et agents de l’Etat, signifiant que l’actuel système de gestion de la formation continue est en « total déphasage » avec les défis de modernisation, de performance de l’administration ainsi que des objectifs de carrière qui invitent à une « parfaite maitrise » des méthodes actuelles de gestion des agents publics.

Il relève du décret décret n° 95-92 du 1er février 1995, portant organisation de la formation professionnelle des candidats fonctionnaires, des fonctionnaires et agents relevant des ministères, établissements publics nationaux et collectivités locales.

Il s’agit pour le gouvernement ivoirien de mettre en œuvre « des réformes majeures » destinées à moderniser les services publics dans la perspective de leur transformation structurelle et de l’amélioration des prestations de services aux citoyens dans le cadre du plan national de développement (PND) 2021-2025, a précisé la ministre Anne Ouloto.

Cet atelier, qui prend fin mardi, a été précédé d’un atelier de validation des documents de cadrage de la formation continue des fonctionnaires et agents de l’Etat, tenu quelques semaines auparavant, à Yamoussoukro.

La ministre Anne Ouloto pour la redynamisation de la formation professionnelle


  30 Novembre      27        Society (32599),

   

Aboisso, 30 nov 2021 (AIP)- La réforme du décret n° 95-92 du 1er février 1995 vise à « redynamiser » la formation professionnelle, en offrant à tous les fonctionnaires et agents de l’Etat des possibilités multiples d’acquérir, de maintenir et d’améliorer leurs compétences pour un service public de qualité, a expliqué, lundi 29 novembre 2021, à Grand-Bassam, la ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l’Administration, Anne Désirée Ouloto.

Mme Ouloto s’exprimait à l’ouverture de l’atelier de validation de l’avant-projet de décret portant régime de la formation professionnelle des fonctionnaires et agents de l’Etat, signifiant que l’actuel système de gestion de la formation continue est en « total déphasage » avec les défis de modernisation, de performance de l’administration ainsi que des objectifs de carrière qui invitent à une « parfaite maitrise » des méthodes actuelles de gestion des agents publics.

Il relève du décret décret n° 95-92 du 1er février 1995, portant organisation de la formation professionnelle des candidats fonctionnaires, des fonctionnaires et agents relevant des ministères, établissements publics nationaux et collectivités locales.

Il s’agit pour le gouvernement ivoirien de mettre en œuvre « des réformes majeures » destinées à moderniser les services publics dans la perspective de leur transformation structurelle et de l’amélioration des prestations de services aux citoyens dans le cadre du plan national de développement (PND) 2021-2025, a précisé la ministre Anne Ouloto.

Cet atelier, qui prend fin mardi, a été précédé d’un atelier de validation des documents de cadrage de la formation continue des fonctionnaires et agents de l’Etat, tenu quelques semaines auparavant, à Yamoussoukro.

Dans la même catégorie