Guinée / Mines: Neuf (09) travailleurs d’UMS interpellés pour incitation, menace et séquestration (source) APS CAN : LE NZALANG NATIONAL RETROUVE LES LIONS EN QUARTS DE FINALE APS RECETTES DOUANIÈRES : PLUS DE 1000 MILLIARDS DE FRANCS CFA COLLECTÉS EN 2021 AIP Côte d’ivoire : Conseil des ministre AIP PODOR : UN ENFANT TROUVE LA MORT DANS UN INCENDIE APS Le maire de Jacqueville offre l’émission « Bonjour 2022 » à sa population AIP Quelque 2000 kits scolaires à des écoliers à Biankouma APS DES ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE SALUENT LE « DÉROULEMENT APAISÉ » DU SCRUTIN AGP Dubreka-Justice : Rencontre avec les officiers de la police judiciaire APS SAINT-LOUIS : MANSOUR FAYE ET ABBA MBAYE SE DÉTACHENT

Sory Diabaté propose la mise en place d’un comité pour gérer l’équipe nationale à la CAN 2022


  30 Novembre      9        Sport (5996),

   

Abidjan, 30 nov 2021 (AIP)- L’ex vice-président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Sory Diabaté, propose la mise en place d’un comité pour gérer et conduire l’équipe nationale de Côte d’Ivoire à la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football qui aura lieu au Cameroun en 2022.

« Il faut créer une nouvelle dynamique autour de cette équipe. Et c’est pour cela que je me permets de dire ici qu’il faut mettre en place un comité de gestion de l’équipe nationale très prochainement pour conduire et gérer l’équipe nationale», a affirmé M. Diabaté, lors d’une conférence de presse du comité exécutif sortant de la FIF, lundi 29 novembre 2021 au Palm-club à Cocody.

Il a fait observer que la confiance est « totalement rompue » entre les joueurs et le Comité de normalisation qui dirge provisoirement l’instance fédérale et que les discours ne passent plus. Il estime qu’il faut rapidement trouver des gens qui ont le langage pour parler aux joueurs.

« Moi je ne suis pas candidat à ce poste. Il y a des gens de qualité comme les anciens internationaux dont Didier Drogba pour gérer l’équipe nationale de Côte d’Ivoire. L’essentiel est que l’équipe avance jusqu’à ce qu’on prenne part à la CAN 2023 qui se disputera dans notre pays», a-t-il insisté.

Lors de cette conférence de presse, le bureau exécutif sortant a saisi l’occasion pour lever l’équivoque sur toutes les malversations dont il est accusé depuis l’arrivée aux affaires du Comité de normalisation notamment, la question de l’encadrement et de l’hébergement des joueurs en équipe nationale, de la gestion du personnel administratif, des fonds alloués par la FIFA, des audits, etc.

Dans la même catégorie