INFORPRESS Vencedor do prémio literário Arnaldo França defende urgência na promoção do hábito de leitura em Cabo Verde ANG Justiça/“Há espaço para negociações sérias entre a Guiné-Bissau e o Senegal sobre fronteira marítima” AGP Guinée-Sénégal CAN 2021 : Kaba Diawara satisfait et promet de se remettre au travail pour les prochains matchs AGP Conakry/Société : Des kits socioprofessionnels pour 19 enfants en situation de vulnérabilité AGP Kankan-Justice : Passation entre les procureurs entrant et sortant au tribunal de 1ère instance AGP Guinée : Les opérateurs économiques reçus par le président de la transition GNA Ecotoursim contributes $1.2 billion to GDP in 2020 GNA Venture Capital Trust Fund invest in more than 60 companies GNA Reinstate GN Bank’s license-PPP appeals to President Akufo-Addo AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La pisciculture et ses infrastructures expliquées aux élèves de Tiébissou et de Didiévi

LCACI veut sensibiliser 60 000 élèves sur les dangers de l’alcool en 2022


  1 Décembre      8        Society (31811),

   

Abidjan, 01 dec 2021 (AIP)- L’ONG de Lutte contre la consommation abusive de l’alcool en Côte d’Ivoire (LCACI) compte sensibiliser plus de 60 000 mineurs sur les risques liées à la consommation d’alcool en 2022.

Le président de LCACI, Darius Edima, a annoncé à l’occasion de la présentation du rapport de la phase pilote de ses activités, mardi 30 novembre 2021, à la Bibliothèque nationale d’Abidjan, au Plateau, que cette journée est articulée autour du thème « Prévention de l’alcoolisme chez les mineurs et les femmes enceintes en Côte d’Ivoire ».

Elle a été meublée par les stratégies et actions concrètes entreprises par l’ONG, au cours de la caravane « Zéro consommation d’alcool par les mineurs et les élèves en Côte d’Ivoire ». Lancée du 02 septembre 2020 au 17 novembre 2021, elle a touché 15 communes avec plus de 4 800 mineurs sensibilisés soit 62,8% et 1 200 agents formés.

Face au nombre important des mineurs exposés aux risques de la consommation de l’alcool, le président de l’ONG demande le soutien des autorités pour réduire ce fléau à 70% dans la phase prochaine de ses activités à travers une campagne de sensibilisation qui débute en 2022 et qui va durer quatre ans. « Il faut appliquer la loi dans toute sa rigueur. Cependant, que les autorités nous accompagnent, c’est n’est pas facile », a interpelé Darius Edima.

La cérémonie était honorée par la présence de plusieurs personnalités représentant les autorités gouvernementales, administratives et du secteur privé. Ce sont le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, parrain, de la ministre de L’Education nationale et l’Alphabétisation, celle de la Femme, de la Famille et de L’enfant, du député-maire du Plateau et et du PCA des entreprises MIB et MIBEM, qui ont reçu des kits de la part de l’ONG.

Les dangers liés à la consommation de l’alcool affectent la santé avec des répercussions sur le tissu social. Dans cette perspective, le ministère de la Santé s’est engagé avec les autres autorités représentées dans la lutte parce que « la promotion de la santé est un privilège pour le ministre et le thème de la LCACI rentre dans sa vision », a affirmé son représentant, Zotua Ernest.

LCACI lutte contre l’alcoolisme chez les jeunes. Elle veut doter les citoyens des compétences nécessaires en alcoologie pour réduire le risque de l’alcoolisme en formant et informant les populations sur les dangers liés à l’alcoolisme chez les jeunes en Côte d’Ivoire et en Afri

Dans la même catégorie