GNA May 9 Commemoration: Sports Ministry condemns hooliganism at leagues centre GNA More female-led horticulture businesses benefit from HortiFresh programme GNA Entrepreneurial mothers immerse in green economy GNA GPRTU to regularise new transport fares with Government SLENA World Press Freedom Day Conference 2nd May 2022, Uruguay High-level Interventions and Ministerial Statements session SLENA World Press Freedom Day Conference 2nd May 2022, Uruguay High-level Interventions and Ministerial Statements session SLENA World Press Freedom Day Conference 2nd May 2022, Uruguay High-level Interventions and Ministerial Statements session SLENA World Press Freedom Day Conference 2nd May 2022, Uruguay High-level Interventions and Ministerial Statements session MAP Aid Al-fitr: L’Imam de la Grande Mosquée de Dakar met en avant la profondeur des relations spirituelles séculaires entre le Maroc et le Sénégal GNA Ghana thrash Guinea to progress to final round of FIFA U-17 World Cup qualifiers

Niamey : Les mesures d’accompagnement des organes de presse après le signature de la convention collective au centre d’une Journée de réflexions


  14 Janvier      12        Media (1766),

   

Niamey, 14 Janvier (ANP)- Le Ministère de la Communication a organisé, ce vendredi 14 Janvier 2022, une journée de réflexions post-signature de la convention collective portant sur les mesures d’accompagnement des organes de presse au Niger.

La cérémonie d’ouverture de cette journée de réflexion est présidée par le Ministre de la communication, M. Mahamadou Zada, en présence du président du CSC, M. Kabir Sani, du président de la maison de la presse, M. Ibrahim Harouna et de plusieurs responsables des organes de presse.

Cette journée de réflexion post-signature de la convention collective est placée sous le thème de « Quelles mesures d’accompagnement pour les médias »

Dans son discours d’ouverture, le Ministre de la communication, Mahamadou Zada a rappelé que ‘’lors de la signature, le 29 novembre 2021, de la Convention collective de la presse, nous avions fortement souligné l’impérieuse nécessité de mener une réflexion collective, pour rendre plus viables nos entreprises de presse et créer par là-même, les conditions de l’amélioration du cadre de vie et de travail des employés’’.

‘’Notons que dans  la même lancée, nous vous invitions à vous organiser en vue de cibler et sérier toutes les préoccupations qui vous paraissent les plus pertinentes aux fins d’échanges et discussions à engager avec le Gouvernement’’ a-t-il poursuivi tout en précisant que ‘’la Journée de réflexion d’aujourd’hui, à laquelle vous avez massivement répondu, participe de cette démarche’’.

‘’Je sais que le Gouvernement était attendu précisément sur ce terrain, plus d’un mois après la signature de Convention’’ a-t-il laissé entendre avant de relever qu’en effet, ‘’de par les échos qui nous parviennent, certains acteurs considèrent toujours que cette signature était de la poudre aux yeux. Et que les mesures d’accompagnement envisagées étaient  simplement des serpents de mer’’.

 En réponse à ces considérations, le Ministre de la communication a assuré que ‘’le  Gouvernement a fait de ses engagements, en la matière, un point d’honneur. Raison pour laquelle, il se fait fort  aujourd’hui encore, de les réitérer et de leur donner corps’’.

‘’C’est le lieu, pour moi, de faire part de ma sincère et profonde gratitude à Monsieur le Président du Conseil Supérieur de la Communication, à Monsieur le Ministre de l’Emploi, du Travail et de la Protection Sociale, ici présents, ainsi qu’à leurs proches collaborateurs, pour leur précieuse et éminente contribution à l’organisation de la présente journée’’ a souligné M. Zada qui a expliqué que durant cette Journée de réflexion post- signature ‘’d’importantes communications vous seront présentées par d’éminents spécialistes que je vous invite à suivre attentivement, afin d’en tirer le meilleur parti’’.

Le Ministre de la communication a précisé que ‘’ces communications porteront, entre autres, sur le Fonds d’aide à la presse, le Fonds de la publicité, les avantages liés à la signature de la Convention collective, et le dialogue social’’.

‘’Cette occasion et ce moment me paraissent aujourd’hui propices pour lancer un vibrant appel aux acteurs de la presse n’ayant pas encore adhéré à la signature de la Convention collective, de le faire sans plus tarder et sans davantage hésiter’’ a-t-il lancé à l’endroit des acteurs des médias avant de rappeler ‘’l’article 234 du Code de travail de la République du Niger qui stipule que  « tout syndicat professionnel ou tout employeur qui n’est pas parti à la convention collective, peut y adhérer ultérieurement », et ceci, quel que soit le secteur d’activités considéré: Médias, Banques, Mines’’.

Le Ministre Mahamadou Zada s’est, enfin, dit ‘’persuadé qu’au regard de la qualité des compétences réunies, des propositions concrètes, réalistes et réalisables seront issues de vos échanges et réflexions, ce qui impulsera, sans aucun doute, une dynamique nouvelle à la Presse nigérienne’’.

Dans la même catégorie