NAN Nigeria urges local, foreign oil coys to help tackle energy poverty NAN Nigeria -China bilateral trade hits $12bn – Envoy NAN ECOWAS Speaker calls for firm steps to tackle corruption in W/Africa NAN World Bank approves $750m to boost Nigeria’s business environment GNA Government ready to diversify tourism programmes to boost earnings-Minister GNA National Muslim Conference to pool resources to develop communities GNA Ghana needs 11bn cedis to fight terrorist attacks – Kan Dapaah GNA Rains expected over parts of southern Ghana this morning GNA Vodafone Ghana Foundation and GES launch STEM Teacher awards GNA World Heart Foundation and SASNET-Ghana call for action on heart diseases

Le Forum transfrontalier Niger-Nigéria sur la lutte contre le banditisme armé prend quelques décisions


  27 Mars      18        Leadership Africain (1681),

   

Maradi, 27 mars (ANP) – Du 25 au 26 Mars 2022, s’est tenu à Maradi, un forum transfrontalier Niger-Nigeria dans le cadre de la lutte contre le banditisme armé dans la bande sud-ouest du Niger. Présidé par le Président de la Haute Autorité à la consolidation de la paix, le Général de Brigade, Mahaman Abou Tarka.
Au terme de cette rencontre, une synthèse des points de vue et des actions futures à mener a été faite par le Général de Brigade, Mahaman Abou Tarka. Il a d’abord reconnu que ce qui attise l’insécurité dans cette zone frontalière c’est surtout le trafic des armes qui passe par le Niger. « Nous avons fait des efforts et nous continuions à renforcer cette lutte contre ce trafic » a-t-il soutenu.
Avec la crise humanitaire qui est née dans les villages frontaliers de la commune rurale de Gabi, le général de Brigade a annoncé qu’un appui sera apporté dans les villages qui accueillent ces déplacés dont le nombre est de plus de 8000.
Sur le plan de la coopération entre nos deux pays, le Président de la Haute Autorité à la consolidation de la paix estime que ce forum est un bon début et son institution s’engage à appuyer le gouverneur pour continuer des foras au niveau des préfets et au niveau des local gouvernement. Il a aussi annoncé l’organisation future du forum des gouverneurs au niveau des administrations préfectorales.
Sur le plan sécurité, quelques propositions ont été faites. Il s’agit de la prise en charge par le gouvernement fédéral du Nigéria en carburant, déplacement et moyens pour dépanner les véhicules. Aussi, de monter une opération conjointe sur cette frontière, ce qui nous permettra de nous attaquer aux différentes bases dont nous connaissons la localisation.
Rappelons qu’au deuxième jour de ces travaux, les participants à ce forum ont effectué une visite sur le terrain dans le village frontalier de Douhoun Bara (Commune rurale de Gabi). Ce village héberge plus de 3000 déplacés venus de Jibya (Etat de Katsina au Nigéria) fuyant les attaques répétées des voleurs de bétails et les preneurs d’otages avec demande de rançon. Ces déplacés ont lancé un cri de cœur à l’endroit des autorités de leur région d’origine, Jibya, car affirment-ils, aucune aide de l’Etat de Katsina ne leur parvienne. Les autorités de leur pays tout en leur prodiguant de sages conseil au point de vue coexistence pacifique avec la population qui les accueille, ont promis de transmettre à qui de droit leurs doléances.
Cette rencontre a enregistré la participation des responsables administratifs, coutumiers des départements de la région de Maradi, frontaliers aux états du Nigéria de cette bande, et les autorités des Etats de Kastina, Zanfara.

Dans la même catégorie