GNA NASPA launches 12th annual terminal congress in Takoradi GNA Corruption: Let’s stand for our values – Emile Short GNA Ghana welcomes World Bank’s new education strategy for Western and Central Africa GNA African governments asked to increase funding to overcome learning poverty GNA 56 to participate in Carnegie African Diaspora Fellowship Program GNA 67 BRCs launched to support MSMEs GNA Evelyn Andoh, 63, wins ultimate prize for the Gold in the Oil Awards NAN Super Falcons arrive in Rabat for final preparation ahead of 12th WAFCON LINA Gov’t Makes Gains In Infrastructure, As President Weah Dedicates NAN Bulgaria mulls another sports cooperation with Nigeria, says

Laurent Gbagbo appelle les militants du PPA-CI à reconquérir le pouvoir aux prochaines élections


  10 Avril      16        Politics (18317),

   

Guiglo, 10 avr 2022 (AIP) – L’ex-chef de l’Etat ivoirien, Laurent Gbagbo, au troisième jour de sa visite de «compassion et de réconfort» au peuple Wê des régions du Cavally et du Guémon (Ouest), a appelé les militants de son nouveau parti politique, le Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI) à reconquérir «palier par palier» tous les pouvoirs politiques en Côte d’Ivoire, lors des élections à venir.

Lançant cet appel politique lors d’un meeting animé, samedi 09 avril 2022, à la place publique Félix Houphouët-Boigny de Guiglo, M. Gbagbo a déclaré qu’il faut une reconquête de tous les pouvoirs «palier par palier». Et ce, des municipales en 2023 à la présidentielle en 2025, afin de permettre aux ivoiriens de bien vivre, à travers le désengorgement d’Abidjan, par le transfert effectif de la capitale à Yamoussoukro, la réduction du nombre de régions à 10, et parvenir à la fixation des prix des matières premières, notamment le cacao, par les paysans producteurs, eux-mêmes (…)

A ce meeting de Guiglo, le fondateur du PPA-CI n’a pas caché son ambition de revenir au pouvoir, tout en reconnaissant que cela ne peut se faire dans le paysage politique ivoirien actuel sans une alliance.

Pour ce faire, il a réclamé avec force une «alliance solide» avec le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) d’Henri Konan Bédié. Le PDCI était allié au Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) lors des élections de 2010, mais avait appelé à boycotter la présidentielle de 2020, du fait d’un troisième mandat jugé illégal du président Alassane Ouattara, rappelle-t-on.

«L’espoir est permis pour le peuple Wê. Il y a de l’espoir pour la Côte d’Ivoire. Le président Bédié et moi, nous allons nous asseoir pour qu’ensemble nous prenions des décisions pour les postes électifs pour les élections à venir», a-t-il dit, affirmant: «il nous faut, le PPA-CI et le PDCI, gagner les municipales, les législatives et les présidentielles », tout en relevant que cela ne peut se faire dans le «désordre», mais il nous faut «nous battre, dans une alliance solide et se sera le salut de notre pays , a soutenu l’hôte du peuple Wê du Cavally et du Guémon.

Les élections municipales et régionales se tiendront en 2023, et la présidentielle au dernier trimestre de l’année 2025. Le député de Tiassalé, Assalé Tiémoko, a introduit à l’Assemblée nationale, une proposition de loi relative à une clause de limitation de l’âge limite pour être candidat à l’élection présidentielle à 75 ans.

Laurent Gbagbo, accompagné d’une forte délégation du PPA-CI, séjourne du jeudi 07 avril au dimanche 10 avril 2022, dans le cadre d’une visite de « compassion et de réconfort » au peuple Wê, dans les régions du Cavally et du Guémon, dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire.

Dans la même catégorie