- FAAPA ENG - http://www.faapa.info/en -

CONGO/SANTE : NECESSITE DE RENFORCER LE PARTENARIAT POUR AMELIORER L’OFFRE DE LA SANTE

BRAZZAVILLE, 29 MAI (ACI) – Le coordonnateur national de la coalition «Publiez ce que vous payez», M. Christian Mounzéo, a souligné, le 29 mai à Brazzaville, la nécessité de renforcer le partenariat avec le ministère de la santé, en vue d’améliorer l’offre de la santé dans le pays.

«Nous avons échangé avec la ministre en charge de la santé sur les préoccupations que nous nous avons en tant que campagne  »Publiez ce que vous payez », en ce qui concerne le suivi des budgets de la santé», a dit M. Mounzéo au cours d’une séance de travail de suivi budgétaire avec la ministre de la santé et de la population, Mme Jacqueline Lydia Mikolo.

Le coordonnateur national de la coalition a précisé qu’après les descentes effectuées régulièrement sur le terrain, son organisation a fait un ensemble de constats et de recommandations qui l’a amenée à rencontrer la personnalité la plus importante en matière de santé dans le pays.

Il s’agit de faire le plaidoyer auprès du gouvernement pour s’assurer que le ministère de la santé dispose de ressources humaines, matérielles et financières qui soient suffisantes pour lui permettre la mise en œuvre de la politique de santé au bénéfice du plus grand nombre de Congolais.

Le code de transparence et de responsabilité de la gestion des finances publiques recommande que la société civile participe au suivi de l’action publique. C’est pourquoi les échanges de ces deux structures montrent effectivement qu’on peut travailler ensemble pour nous assurer que les recommandations sont pris en compte et que les constats sont validés, a fait savoir M. Mounzéo.

Par ailleurs, il a ajouté qu’à travers ces échanges, tout se met en place pour améliorer la situation de la santé au Congo, en particulier l’offre de la santé publique.

S’agissant de l’investigation menée par la coalition, il a fait état des difficultés rencontrées dans la mise en œuvre du budget au niveau du ministère de la santé. Selon lui, en termes de répercutions, lorsque le budget n’est pas toujours disponible, cela entraîne le non achèvement du projet.

Dans son agenda, cette Ong veux faire un lien entre l’exploitation des ressources naturelles et leur impact dans le développement, dans la lutte contre la pauvreté et dans la mise en œuvre effective de droits économiques et sociaux, en particulier des droits stratégiques, à savoir le droit à la santé et à l’éducation.

«Le travail que nous faisons au moment d’avoir des échanges directs avec les principaux animateurs concourent à ce qu’on renforce cette transparence. L’échange que nous venons d’avoir prouve la volonté de transparence dudit ministère», a fait savoir M. Mounzéo.

La coalition «Publiez ce que vous payez» regroupe près de mille organisations. Sa mission consiste essentiellement à suivre les questions de transparence, de responsabilité et de redevabilité vis-à-vis de la gestion des finances publiques. (ACI)