- FAAPA ENG - http://www.faapa.info/en -

Côte d’Ivoire-AIP/ ENSOA: La promotion « Renouveau » a effectué sa sortie officielle

Bouaké, 03 juin (AIP)- La 30e promotion des élèves sous-officiers d’active de l’école nationale des sous-officiers d’active (ENSOA), baptisée promotion « Renouveau », a effectué sa sortie officielle vendredi en présence du chef d’état-major général des armées adjoint, le Général de division Kouamé N’dri Julien Sébastien.

Au nombre de 139, dont 40 filles et 99 garçons, ces élèves sous-officiers d’active, ayant achevé leurs années d’études, ont été élevés au grade de sergent. Après avoir reçu leurs épaulettes, ils ont prêté serment en jurant solennellement d’obéir à leurs chefs pour le bien du service et pour le succès des armes.

Avant d’intégrer les différents services interarmées, ces nouveaux sergents de l’armée ivoirienne ont été exhortés par le chef d’état-major général des armées adjoint à être des exemples de compétence professionnelle et de probité dans une société gangrénée par la corruption et les malversations de tout genre.

Le général de Division Kouamé N’dri Julien Sébastien les a également exhortés à être des citoyens modèles qui font la fierté de la nation, l’incarnation des valeurs militaires que sont la discipline, la bravoure, la loyauté, le respect des lois en vigueur et d’avoir un sens « hautement » élevé de patriotisme.

Le patron en second des armées ivoiriennes n’a pas manqué non plus d’inviter les 139 sous-officiers de la promotion « Renouveau » de l’ENSOA de se dévouer corps et âme à la nation ivoirienne dans l’exercice de leur profession.

« En rejoignant la grande muette, vous avez ainsi pris le pari de servir la nation au péril de votre vie. C’est pourquoi la résilience doit être votre crédo et le dévouement à la partie votre leitmotiv. Partout où vous serrez, efforcez-vous d’accomplir la mission qui vous est assignée malgré les obstacles divers et nombreux qui joncheront votre carrière », a recommandé l’officier général.

Il leur a, en outre, demandant de refléter en permanence le prototype du bon exemple qu’incarnait leur parrain, feu le colonel Zamblé Koffi Eugène, ancien commandant l’ENSOA de 2007 à 2009.