- FAAPA ENG - http://www.faapa.info/en -

présidentielle 2020 : Le WANEP appelle la CEI à entamer la sensibilisation pour le contentieux

Abidjan, 14 juil 2020 (AIP)-Le Réseau ouest-africain pour l’édification de la paix (WANEP) Côte d’Ivoire a appelé mardi 14 juillet 2020 au cours d’une conférence de presse à Abidjan, la Commission électorale indépendante (CEI) à entamer la sensibilisation pour le contentieux dans le cadre du processus de l’élection présidentielle 2020.

La phase de la révision de la liste électorale qui s’est déroulée du 10 juin au 05 juillet sur toute l’étendue du territoire ivoirien sera suivie de l’affichage de la liste électorale et du contentieux dans les jours à venir.

Selon la coordonnatrice nationale du WANEP-Côte d’Ivoire, Mme Kamara Mylène épouse Soro, le contentieux étant de courte durée, une phase de sensibilisation est nécessaire pour mobiliser les populations autour de ce processus.

Le WANEP recommande également à la CEI d’intensifier les actions de sensibilisation auprès des populations sur tout le processus électoral et le chronogramme de ses activités concernant l’élection présidentielle 2020.

Aux partis politiques, le réseau plaide pour la formation en permanence des militants sur le processus électoral et de s’engager à fond dans la sensibilisation de la population.

A la société civile, il est demandé de sensibiliser la population sur l’intérêt et l’importance du processus électoral.

Dans le cadre de ses missions, le WANEP a déployé 33 moniteurs principaux accompagnés de moniteurs relais sur tout le territoire national. Au total, 450 centres d’enrôlement ont été visités par les moniteurs dans les 31 régions et deux districts autonomes.

Cette mission a constaté la présence des agents dans les bureaux de vote, la disponibilité et le fonctionnement des outils pour l’enrôlement, l’accessibilité des observateurs dans les bureaux d’enrôlement.

S’agissant de l’affluence, les agents ont observé une forte mobilisation pour la révision de la liste électorale au cours de la prolongation du 1er et 5 juillet 2020 par des files d’attente devant un nombre important de lieux d’enrôlement.

Toutefois, les moniteurs ont remarqué un dysfonctionnement au niveau des tablettes pour défaut de charge dans plusieurs centres d’enrôlement notamment à Béoumi,  à San-Pedro, à Adzopé, à Cocody et à Yamoussoukro.

Le réseau a constaté l’absence de dispositif de lavage des mains dans les centres observés dans le cadre de la lutte contre la COVID 19 dans plusieurs localités de l’intérieur du pays. De même que l’absence, d’agents de sécurité devant les centres.

(AIP)