- FAAPA ENG - http://www.faapa.info/en -

Projet d’aménagement urbain du togo, phase ii : Le chef de l’État inaugure le 4 ème lac a be- Akodessewa

Lomé, le 31 mai (ATOP) – Le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a inauguré, le jeudi 31 mai à Lomé, le 4ème Lac, ainsi que des ouvrages connexes d’assainissement, dans la zone est de la ville de Lomé.

La cérémonie a connu la présence de plusieurs personnalités, dont le Commissaire de l’Union Européenne(UE) à la Coopération internationale au Développement, Neven Mimika ; des partenaires au développement, des couches socioprofessionnelles et d’une foule en liesse.
Ce 4ème Lac érigé précisément au quartier Bè-Akodessewa, au côté ouest du carrefour dit « Zoro Bar », occupe une superficie de 26 hectares. Il est couplé de la construction et de l’aménagement des canaux et des caniveaux rectangulaires distants de 28 kilomètres.
La mise en place de ces ouvrages s’inscrit dans le Projet d’Aménagement Urbain du Togo, Phase 2 (PAUT-II) financé par l’Union Européenne, à travers le  10ème FED, à hauteur de 43 millions d’euros, soit 28,2 milliards de francs CFA avec une contribution du Togo pour un montant de 7 milliards de francs CFA.  Ce projet vient appuyer les services d’assainissement et la Mairie de Lomé dans la réalisation des travaux d’assainissement urbain. Il répond au cadre général de la politique nationale urbaine, visant notamment l’amélioration des conditions de vie et d’assainissement des populations urbaines et de manière spécifique à réduire durablement le risque d’inondations, l’amélioration de l’environnement urbain et l’octroi de l’emploi à la jeunesse, mais aussi des opportunités de loisirs.
Le PAUT-II est élaboré depuis 2011 et ses travaux ont été officiellement lancés le 26 avril 2016. A travers ce projet, le gouvernement entend juguler le problème d’inondations à Lomé et plus particulièrement dans ces quartiers Est, en l’occurrence Anfamé, Akodessewa-Kpota, Akodessewa-Kponou, Adakpamé, Kanyikopé, Kagomé, Adamavo et Baguida.
A l’occasion, le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Cadre de vie, Me Fiatuwo Kwadjo Sessenou a brièvement rappelé les peines des Togolais, lors des inondations enregistrées dans les années 60, 70 et en 2010. Pour lui, les efforts du chef de l’Etat en termes de l’assainissement au profit des populations sont louables. Il a de ce fait rendu un hommage mérité au président de la     République, avant d’inviter les populations bénéficiers au civisme et à la citoyenneté dans le souci de sauvegarder ces ouvrages.
Le Commissaire de l’UE à la Coopération internationale et au Développement,  Neven Mimika a salué les efforts du gouvernement togolais, soucieux du bien-être de la population. Tout en réitérant l’excellence des relations entre l’UE et le Togo et la disponibilité de son institution de l’accompagner, le Commissaire européen a relevé l’importance de l’assainissement dans la     vie de tout être humain.
Abondant dans le même sens, l’ambassadeur de France au Togo, Marc Vizi a ajouté que la construction de ce 4ème Lac ouvre la voie à un processus de passation de marchés à des entreprises togolaises.
Le président de la     délégation spéciale de la commune de Lomé, le Contre-Amiral Fogan Adegnon et le chef du canton de Bè, Togbui Adéla Aklassou IV ont adressé la reconnaissance des populations bénéficiaires de cette œuvre avant de les inviter à tenir compte des normes de civisme et de citoyenneté.
Le dévoilement de la plaque inaugurale par le chef de l’Etat a mis fin à la cérémonie qui a été marquée par une projection vidéo sur le PAUT- II, ainsi que des prestations des artistes de la chanson Mc Momo et Kossi Apeson, de la chorale Avenir de l’Université de Lomé et de différents groupes folkloriques. ATOP/JV/AYA