GNA Africa must drive Agenda 2063 through human resource development GNA Central Region to get Cargo Airport GNA CrownCity technologies is lSO/IEC 27001:2013 & PCI DSS Version 3.2.1 certified GNA Schools in Tema yet to receive JHS Two textbooks – GNAT GNA Regulate the usage of ‘second-hand’ LPG cylinders – Otu Larbi GNA Fire sweeps through over 15 shops, houses at Tema Community Two GNA Ghanaians should condemn hate speech within media space GNA PAC bemoans practice by some state institutions to falsify, backdate receipt GNA 37 Military Hospital opens new 300-bed quarters for young soldiers

Chenilles légionnaires : Le gouvernement burkinabè invite les agriculteurs à la vigilance permanente


  22 Juillet      39        Agriculture (68),

   

Ouagadougou, 20 juillet 2018 (AIB)-Le gouvernement burkinabè a assuré vendredi, avoir mis en place une stratégie de lutte contre les chenilles légionnaires, apparues dans certaines régions du pays. Il a demandé également aux agriculteurs de veiller permanent sur leurs exploitations.

Vendredi lors du point de presse du gouvernement, le ministre en charge de l’Agriculture Jacob Ouédraogo a indiqué que «dans le cadre de la lutte contre la chenille légionnaire d’automne, des équipes de traitement phytosanitaire sont actuellement déployées dans les régions».

Il a invité les producteurs «à une surveillance permanente de leurs exploitations en vue d’une riposte précoce».
Le ministre a invité d’autres PTF à suivre l’exemple de la FAO qui a déjà contribué à la lutte contre les chenilles avec 130 millions de FCFA.

Jacob Ouédraogo a aussi annoncé que pour la présente campagne agricole, près de 5 millions 800 mille tonnes de céréales, un million 500 mille tonnes de cultures de rentre et 979 mille 900 tonnes d’autres cultures vivrières sont attendues.

Il a affirmé que la campagne agricole s’est définitivement installée dans toutes les treize régions du Burkina Faso, mais que le cumul pluviométrique au 10 juillet 2018, indique une situation déficitaire dans la majeure partie du territoire comparativement à la même période, l’année écoulée.

Toutefois, le ministre a rappelé que l’Agence nationale de la météorologie(ANAM) a annoncé une pluviométrie excédentaire à la normale sur la quasi-totalité du territoire, ce qui promet une bonne campagne agricole.

Pour le bon déroulement de la campagne, Jacob Ouédraogo a invité les producteurs à utiliser des semences améliorées, des engrais de qualité et des pesticides homologués.

En cas de poches de sécheresses, il leur recommande de pratiquer l’irrigation de complément, à partir de bassins de collecte d’eau de ruissèlement et de toute retenue d’eau.

En rappel, 22 provinces sur les 45 ont été déclarées déficitaires à l’issue de la campagne agricole précédente.

Agence d’Information du Burkina

no/ata/ak

Dans la même catégorie