GNA Africa must drive Agenda 2063 through human resource development GNA Central Region to get Cargo Airport GNA CrownCity technologies is lSO/IEC 27001:2013 & PCI DSS Version 3.2.1 certified GNA Schools in Tema yet to receive JHS Two textbooks – GNAT GNA Regulate the usage of ‘second-hand’ LPG cylinders – Otu Larbi GNA Fire sweeps through over 15 shops, houses at Tema Community Two GNA Ghanaians should condemn hate speech within media space GNA PAC bemoans practice by some state institutions to falsify, backdate receipt GNA 37 Military Hospital opens new 300-bed quarters for young soldiers GNA Repatriated foreign beggars return to Kumasi streets

Guergarat : le Conseil de sécurité somme le polisario à respecter « pleinement » ses engagements auprès de l’Envoyé personnel du SG de l’ONU


  31 Octobre      10        Coopération (1115), Photos (3948), Politics (18391),

   

New York (Nations unies), 31/10/2018 (MAP) – Le Conseil de sécurité de l’ONU a sommé, mercredi, le polisario à respecter « pleinement » ses engagements pris auprès de l’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, M. Horst Kohler, eu égard à la nécessité impérieuse de n’engager aucune activité quelle qu’elle soit « à Bir Lahlou, Tifariti et dans la zone tampon à Guergarat ».

Dans sa résolution 2440 adoptée mercredi, le Conseil de sécurité a, dans un langage qui ne souffre aucune équivoque, enjoint au polisario de ne pas transférer certaines de ses soi-disant « fonctions administratives » dans cette zone, et à « remplir pleinement ses obligations eu égard à la zone tampon à Guergarat conformément à la résolution 2414 ».

La résolution balaie ainsi d’un revers de main les allégations mensongères du “polisario” concernant à un soi-disant “territoire libéré”, entretenues par l’Algérie et le mouvement séparatiste. En effet, l’engagement, dument consigné dans la résolution 2440, du “polisario” auprès de M. Horst Kohler, de ne plus retourner à Guergarate, ni transférer des structures à l’Est du dispositif de défense, est un aveu explicite de la supercherie de ces “territoires libérés”

Rappelons que dans la résolution 2414 adoptée en avril dernier, le Conseil de sécurité s’était dit “préoccupé”, par la présence du polisario à Guergarat, sommant le groupe séparatiste d’évacuer “immédiatement” cette région.

Le Conseil s’était ainsi déclaré “inquiet” par ces manœuvres du polisario, enjoignant les milices séparatistes de “s’abstenir de procéder à de tels actes déstabilisateurs”.

FI-FF.

Dans la même catégorie