ANP Arrivée samedi à New York du Président de la République du Niger AIP Les infirmiers de Gagnoa offrent des consultations gratuites aux populations AIP Les motocyclistes de Niakara sensibilisés sur le port de casque AIP L’hôpital Saint Jean Baptiste de Bôdô inaugure sa chapelle AIP Le ministre Sidi Touré conseille la propreté à Béoumi AIP L’évêque d’Agboville invite les Africains à cultiver la vertu de la compassion AIP L’évêque d’Agboville invite les chrétiens à manifester de l’Amour de Dieu AIP Le PSD 2020-2030 de la région du N’zi adopté AIP Les pèlerins de retour de la Mecque célébrés à Béoumi ACP Rassurer les opérateurs économiques

FATICK : L’HÔPITAL RÉGIONAL AURA SON SCANNER D’ICI LE MOIS D’AOÛT (MINISTRE)


  1 Juin      45        Santé (1908),

   

Diakhao (Fatick), 1er juin (APS) – Le Centre hospitalier régional de Fatick devra bénéficier d’ici le mois de septembre prochain de « gros investissement » dont notamment la dotation d’un scanner a indiqué, jeudi à Diakhao (Fatick), le ministre de Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr.
Ces investissements permettront de rendre la structure sanitaire apte à prendre en charge d’autres soins particuliers a dit le ministre au terme d’une visite des postes de santé de Diakhao et de Ndiambour Sine, puis de l’hôpital régional de Fatick.

Abdoulaye Diouf Sarr qui a échangé avec les syndicalistes de la section régionale du SUTSAS a jugé « quasi prêt » le local devant abriter le scanner attendu dans maximum 70 jous au centre hospitalier régional.

 »Nous avons aussi profité de cette visite pour voir où en est le projet de télémédecine avec l’unité de dialyse du centre hospitalier régional de Fatick qui sera réceptionnée et inaugurée dans 90 jours pour traiter toutes les pathologies rénales », a indiqué M. Sarr, entouré de ses collaborateurs, des autorités administratives et politiques de la région.
Le ministre a estimé que « ces investissements de l’Etat prévus pour l’hôpital vont positionner l’hôpital de Fatick comme une structure sanitaire apte à prendre en charge toutes les demandes et sollicitations particulières ».

Mettant en exergue la zone accidentogène que constitue la route nationale numéro 1, Abdoulaye Diouf Sarr a appelé à « intervenir à ce niveau afin que cet hôpital soit de pointe pour prendre en charge toutes les préoccupations et besoins de soins dans la zone ».

Le ministre n’a pas manqué de demander aux autorités de la structure sanitaire de faire « des efforts extrêmement importants » en matière d’aménagement pour parfaire l’humanisation des soins dans plusieurs services.
Abdoulaye Diouf Sarr est ensuite allé remettre les clés d’une ambulance médicalisée d’une valeur de 45 millions FCFA et une enveloppe de 50 millions FCFA pour équiper le poste de santé de Ndiambour Sine.

AB/PON

Dans la même catégorie