ACP Le Premier ministre Sylvestre Ilunga promet de travailler pour l’intérêt des Congolais ACP La HASCO présente ses condoléances aux familles des victimes de l’accident de Mbanza-ngungu AGP Sport/Natation : l’île Kassa abrite la FINA DAY AGP Kaloum/Éducation : Mettre de la rigueur au niveau des classes intermédiaires », dixit le DCE APS ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET CADRE DE VIE AU MENU D’UN COLLOQUE APS POUTINE SUR LE SOMMET RUSSIE-AFRIQUE DE SOTCHI : ’’J’ESPÈRE QUE CE SERA LE POINT DE DÉPART D’UN PARTENARIAT ÉQUITABLE’’ APS LE PONT DE TOUBA ZAM-ZAM REMIS À NEUF POUR LA RELANCE DU TRAFIC DAKAR-BAMAKO PAR LE RAIL APS SEMAINE DU CINÉMA SÉNÉGALAIS À LA HAVANE DU 23 AU 28 OCTOBRE PROCHAIN APS LA CONFEJES RÉFLÉCHIT À LA PROMOTION DE LA PRATIQUE SPORTIVE CHEZ LES FEMMES AGP Koubia/Sécurité : Le commandant du bataillon de Mali en tournée dans les postes frontaliers

FATICK : RISQUE DE RUPTURE DE LA CHAINE D’APPROVISIONNEMENT DES MÉDICAMENTS DE LA PNA (RESPONSABLE)


  22 Septembre      10        Société (13974),

   

Dakar, 21 sept (APS) – L’approvisionnement en médicaments des
districts sanitaires et des postes de santé de la région de Fatick par
la Pharmacie nationale d’approvisionnement (PNA) dans le cadre des
initiatives ’’djégué sina’’ et’’ Yek sina’’ ’’risque de connaitre une
rupture ou des perturbations’’ à cause d’une dette de près de 200
millions de francs CFA, a appris l’APS.

’’Ces risques de rupture ou de perturbations en vue dans
l’approvisionnement en médicaments des districts sanitaires et points
de prestations sanitaires de la région de Fatick sont causés par une
dette de plus de 198 millions de francs que les comités de santé
doivent à la PNA’’, a révélé la responsable de la Pharmacie régionale
d’approvisionnement (PRA), docteur Arame Niang.

Elle s’exprimait vendredi lors d’une réunion d’évaluation du travail
des comités de développement sanitaire de la région de Fatick.

’’En effet, à la date du 30 août 2019, a-t-elle soutenu, il se trouve
que les comités de santé de la région de Fatick doivent à la PNA une
dette de 198 millions de francs CFA, dont 67 millions pour
l’initiative +djégué sina+ et 131 millions de francs CFA pour le +yek
sina+, deux stratégies initiées par la PNA, dans le but d’améliorer la
disponibilité des médicaments dans les districts et postes de santé’’.

Le docteur Niang a souligné que ces créances favorisent des ruptures
ou des perturbations dans la chaine d’approvisionnement des
médicaments.

’’Quand il y a une rupture sur ce maillon, la PNA ne disposera pas de
ressources financières nécessaires pour faire des commandes, payer ses
fournisseurs, et acheter d’autres médicaments’’, a-t-elle expliqué.

’’Elle ne pourra pas s’acquitter correctement de sa mission principale
qui est d’assurer la disponibilité géographique et l’accessibilité des
médicaments et produits essentiels à toutes les couches de la
population’’, a-t-elle ajouté.

’’Donc, nous appelons les responsables de comités de santé, et les
médecins de districts sanitaires de la région à s’acquitter dans les
plus brefs délais de leurs dettes pour permettre à la PNA de continuer
sa mission et nouer dans le cade des initiatives +djégué sina+ et yek
sina+ d’autres conventions d’approvisionnement avec les districts
sanitaires’’, a-t-elle lancé.

Dans la même catégorie