ANP Le premier ministre et le patronnât pour la continuité du service des transports sur certains axes routiers dégradés ACAP Célébration à Bangui de la 130ème journée internationale de la démocratie ANP La grande muraille ou le « Garou » à la chinoise MAP Session à Libreville du Comité des pêches pour l’Atlantique Centre Est avec la participation du Maroc MAP Biennale de Luanda : L’Angola ouvre ses bras à la paix et accueille la première édition du Forum panafricain pour la culture de la paix NAN UNICEF, EU-MNCHN improves immunisation to 84 % in Kebbi –ES MAP Le Professeur marocain Rachid Yazami reçoit à Paris le Prix de l’Investisseur arabe APS VERS L’INTÉGRATION DE L’APPROCHE CHAMPS-ÉCOLES-PRODUCTEURS DANS LE DISPOSITIF DE L’ANCAR APS DIAMBARS, UN « MODÈLE DE SPORT ET D’ÉDUCATION’’, SELON LE DG DE L’AFD APS DÉSENGORGEMENT DES PRISONS : UNE RÉVISION DU CODE DE PROCÉDURE PÉNALE ANNONCÉE

Forum sur ‘’Villes Africaines et développement Durable, cas du Niger : la renaissance urbaine’’.


  5 Juillet      30        Développement durable (229),

   

Niamey, 5 Juillet (ANP) – En marge du 33 ème sommet de l’Union Africaine la ville de Niamey a organisé ce vendredi 5 juillet à l’hôtel de ville , un forum sous le thème ‘’ Villes Africaines et développement Durable, cas du Niger : la renaissance urbaine’’.

La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre des Domaines, de l’Urbanisme et du logement Maman Waziri , celui de la renaissance culturelle Mr Assoumana Malan Issa, du Président de la Délégation Spéciale de la ville de Niamey, Moctar Mamoudou, et plusieurs autres invités.

’’ Les villes Africaines doivent accueillir plus de 60% de leurs populations d’ici les horizons 2025-2050, Pour l’Afrique, cela sous entend une multiplication par 3 de sa population urbaine pour atteindre 1,23 milliards pendant cette période, c’est aujourd’hui que les villes africaines doivent investir dans les infrastructures de base, les services sociaux (santé et éducation) l’habitat bon marché (accessible aux couches vulnérables) et à la création d’emplois. Au Niger le Gouvernement de la 7émé République l’a compris tres tôt par la mise en œuvre du « Programme de la Renaissance » qui a permis de juguler les effets de cette transition urbaine accélérée’’ a annoncé le Ministre de l’urbanisme

‘’Le Président de la République à traves son programme de la renaissance acte 1 et acte 2 a mis en place les investissements nécessaires et prioritaires à son programme de gouvernance en priligiant les villes Nigérienne ce qui a valu les réalisations ci-après : Niamey Nyala, Dosso Sogha, Maradi Kollya, Agadez Sokhni, Tahoua Sakola, Zinder Saboua et très bientôt Tillabéry Tchandalo et Diffa Ingala’’, a ajouté Mr Maman Waziri.

Pour le Ministre de l’Urbanisme’’ Des reformes importantes ont été réalisées dans le domaine de l’Urbanisme (loi sur l’urbanisme, code de la construction, permis de construire), reformes Indispensables à la fourniture de services et d’infrastructures efficaces aux besoins des populations en général.

Cette renaissance urbaine tout en permettant de mobiliser les énergies humaines ,a surtout permis de développer une autre facette de l’urbanisme « le vivre ensemble » à travers des aménagements divers ( espaces publics, jardins publics, infrastructures économique et Sociales), a-t-il fait valoir.

Selon le Président de la Délégation Spéciale de la ville de Niamey Mr Moctar Mamoudou « La gestion de la ville deviendra un enjeu majeur pour les gouvernants et tous les autres acteurs de la vie urbaine. Il s’agit en effet pour les gouvernants des villes d’apporter des réponses immédiates de services essentiels nécessaires à l’épanouissement des citoyens.

‘’ Dans le contexte nigérien, parallèlement aux grands projets ruraux, le Président de la République toujours dans la recherche d’un équilibre entre les dimensions rurales et urbaines à travres le programme le Programme de la renaissance et fait tout pour réinventer l’urbain et faire en sorte que le Niger puisse mener ces diverses transitions démographique ,politique et économique , technologies des infrastructures et urbaines dans les meilleures conditions en mettant en place des politiques publiques entièrement nouvelles , notamment initier des programmes spéciaux pour l’ensemble des régions que compte le pays’’, a estimé Moctar Mamoudou.

’’ La dynamique rapide de la ville de Niamey dans l’amélioration du cadre de vie de la population fera certainement école pour l’ensemble des villes africaines en général et des villes du Niger en particulier. En un mot, Niamey est devenue une ville coquette, une ville où il fait bon vivre, une ville véritablement Nyala. Elle est aujourd’hui la vitrine du Niger et une référence dans la sous –Régions ‘’ , a conclu le Président de la Délégation Spéciale de la ville de Niamey.

Dans le cadre du programme de modernisation des villes au Niger, la capitale a bénéficié des réalisations de plusieurs dizaines de milliards de FCFA.

Dans la même catégorie