ACP L’ITTIE/international accorde 18 mois à la RDC pour mettre en œuvre les mesures correctives GNA Farmers in UER receive animals under RFJ ACP Les journalistes de Kinshasa informés de l’introduction du nouveau vaccin contre la diarrhée à Rotavirus GNA PfFJs farmers call on government to build capacity of local seed producers GNA Gov’t to include cybersecurity education in school curricular ACP Les anciens membres du cabinet PT-NTIC perçoivent leur prime de rétrocession ACP Arrivée à Mbanza-Ngungu du Président Félix Antoine Tshisekedi GNA Vodafone rebrands Enterprise Unit GNA President cuts sod for construction of Obetsebi-Lamptey Interchange GNA Sales executive gets GHC20,000.00 bail over theft

Gabon-Égypte: Des perspectives de coopération encourageantes


  11 Juillet      31        Coopération (905),

   

Libreville, 11 Juillet (AGP) – Une forte délégation égyptienne est venue, ce jeudi 11 juillet, exprimer au Premier ministre gabonais, Julien Nkoghé Békalé, sa volonté de passer à la phase de concrétisation des projets préalablement arrêtés lors de précédents rencontres entre les représentants des deux pays.

Dans le cadre du renforcement de l’axe le Caire-Libreville, une importante délégation égyptienne, conduite par l’Ambassadeur de la République Arabe d’Égypte au Gabon, Ahmed Bakr, a eu une importante séance de travail, ce jeudi 11 juillet, avec le chef du gouvernement, Julien Nkoghé Békalé, à son Cabinet. La mise en phase pratique des projets arrêtés lors de précédentes rencontres de haut niveau a constitué la toile de fond de ces échanges entre les deux parties.

Composée de représentants des ministères de l’Industrie, du Commerce, de l’Agriculture et des Infrastructures, la délégation égyptienne est en effet venue voir comment passer à la phase active de l’ensemble des projets retenues lors des différentes visites entre les deux parties. En réponse, le chef du gouvernement gabonais, Julien Nkoghé Békalé leur a répondu qu’il est d’avis que ces projets passent en effet à la concrétisation, a déclaré Bakr, à sa sortie d’audience.

Il s’est donc agi pour la partie égyptienne de manifester sa volonté de s’impliquer davantage dans la diversification de l’ gabonaise économie prônée par le chef de l’État, Ali Bongo Ondimba et son gouvernement. Pour ce faire, elle cible des domaines d’importance tels que le bois, la santé, l’industrie pharmaceutique et les infrastructures, entre autres.

Pour rappel, ces opportunités de coopération avaient déjà été évoquées en août 2017, lors de la visite au Gabon du chef de l’État égyptien, Abdel Fattah Al Sissi. Ces opportunités avaient ensuite été enrichies durant le passage à Libreville d’un envoyé spécial du président égyptien en septembre 2018. Visite au cours de laquelle l’émissaire d’Abdel Fattah Al Sissi eut des entretiens francs et fructueux avec le président de la République, Ali Bongo Ondimba. D’un commun accord, les deux personnalités avaient décidé, en ce temps, du passage à la phase active des projets arrêtés, comme l’a rappelé l’Ambassadeur égyptien.

Dans cette phase d’opérationnalisation de la coopération égypto-gabonaise qui s’annonce, le secteur du bois va jouer un rôle très important, a assuré le Plénipotentiaire égyptien. Le Gabon n’exportant plus de grumes depuis 2009, l’Égypte veut donc s’engager à acheter du bois industrialisé. La coopération en matière de santé qui est déjà très active, verra sa position se renforcer à travers une augmentation des acquis. Idem pour les domaines pharmaceutiques, des infrastructures et de la formation.

Dans la même catégorie