ACP Le ministre des Affaires sociales s’imprègne du fonctionnement du FNPSS en RDC ACP Une nouvelle attaque rebelle fait 12 morts à Djudju ACP Le regroupement politique AA/a Kutu soutient les actions diplomatiques du Chef de l’Etat ACP Le Président Félix Tshisekedi promet un meilleur partenariat aux hommes d’affaires wallons GNA Treat books as friends not enemies-Pupils told GNA NORSAAC trains stakeholders on revenue mobilisation GNA George Afriyie counts on support of clubs to succeed AIP Présentation officielle de la mutuelle autonome des enseignants ANGOP Marrocos apresenta-se com vila artística na Bienal ANG Falta de ação contra aquecimento global pode custar 20 bilhões de dólares por ano em ajuda humanitária

Gabon/Disparition de 353 containers de Kévazingo : le gouvernement suspend 13 hauts fonctionnaires de l’administration gabonaise


  16 Mai      212        Politique (6467),

   

Libreville, 16 Mai (AGP) – Dans un communiqué rendu public ce jeudi 16 mai à Libreville, le gouvernement gabonais, par la voix de son porte parole, Nanette Longa Makinda, vient de suspendre, à titre conservatoire de leurs fonctions et responsabilités, 13 hauts fonctionnaires gabonais des administrations des Eaux et Forêts et de la Douane.

C’est par la voix de son porte-parole, Nanette Longa-Makinda que les identités des hauts fonctionnaires suspendus ont été cités. Pour ce qui est de l’administration des Eaux et Forêts, il s’agit de Lin Madjoupa, directeur de cabinet du ministre des Eaux et Forêts, Serge Rufin Okana, secrétaire général dudit ministère, Lucrèce Badjina, directrice générale de la Forêt, Ginette Ngombet Issina, directrice générale des industries, du commerce du bois et de la valorisation des produits forestiers, Eurold Luce Mapaya, chef de brigade contrôle Owendo, Ghislain Makita Idzendo, agent à la brigade de contrôle d’Owendo, Grâce Carine Okani, agent à la brigade de contrôle d’Owendo.

Au ministère de l’Economie, ce sont précisément, Pierre Claver Mfouba, directeur de cabinet du ministre de l’Economie et Jeannot Kalima, Secrétaire général dudit ministère qui ont été suspendus.

Dieudonné Lewamousso Obissa, Directeur général des Douanes et des droits indirects, Jean Christian Ndong Bibang, Directeur régional des douanes et des droits indirects de l’Estuaire, Eric Damas, directeur des services de surveillance des douanes sont aussi concernés par cette mesure de suspension conservatoire.

Par ailleurs, «les membres du gouvernement qui se seraient rendus complices de ce vaste scandale sont appelés à en tirer toutes les conséquences», a martelé la porte-parole du gouvernement.

Il faut rappeler que c’est dans le cadre de l’affaire de la disparition au port d’Owendo de 353 containers de Kévazingo (une essence très prisée et interdite d’exploitation au Gabon, ndlr), révélée, le 7 mai dernier, par le procureur de la République près le tribunal de première instance de Libreville, Olivier Nzahou, après une enquête diligentée par le B2, que le gouvernement a pris cette série de sanctions à l’encontre des présumés responsables dans cette affaire qui ne cesse de défrayer la chronique au sein de l’opinion.

Dans la même catégorie