ACI CONGO: VERS LA CRÉATION D’UNE NOUVELLE SOCIÉTÉ D’ENTRETIEN DE VOIES FLUVIALES APS JOJ 2022 : L’AFD VA RÉNOVER LE STADE IBA-MAR-DIOP ET LA PISCINE OLYMPIQUE DE DAKAR ANGOP Agentes culturais abordam pacificação de África APS L’UE POUR LA PRÉSERVATION ET LA MODERNISATION DE SON PARTENARIAT AVEC LES PAYS ACP ANGOP Unidade de gestão da dívida reduz emissão de títulos em 25,92% APS LE MAIRE DE SALÉ SALUE L’IMPACT « POSITIF » DU FIFFS ANGOP Sheikh dos EAU está em Angola para reforço da cooperação APS FIFS : TROIS ÉCRIVAINES RACONTENT LES CONDITIONS DES FEMMES ANGOP Presidente João Lourenço aborda assuntos de interesse bilateral com homólogos APS KAFFRINE : DES FEMMES FORMÉES À LA GESTION D’ENTREPRISE

Ghana : 1,2 milliard de dollars pour la fusion de 5 banques insolvables


  3 Août      63        Economie (6481), Finance (386),

   

Rabat, 03/08/2018 (MAP)- La Banque du Ghana (BoG) a créé un nouveau prêteur, Consolidated Bank Ghana Ltd, suite à la fusion de cinq banques insolvables, en émettant 5,8 milliards de cedis (1,2 milliard de dollars) en obligations pour apurer leurs dettes.

Ainsi, la BoG a annulé les licences de Unibank Ghana Ltd, la Banque Royale, la Beige Bank Ltd, la Sovereign Bank Ltd et la Construction Bank Ltd qui deviendront désormais des succursales de Consolidated Bank, rapporte la presse locale citant la Banque centrale.

Cette fusion s’inscrit dans le cadre des efforts accrus visant à éviter les défaillances dans un secteur en proie à une mauvaise gouvernance et à des prêts peu productifs, fait savoir la BoG.

Les actifs des cinq banques insolvables seront transférés à la nouvelle Consolidated Bank Ghana Ltd, entièrement détenue par le gouvernement, a indiqué le gouverneur de la BoG M. Ernest Addison, notant que le gouvernement fournira à la banque 450 millions de cedis (près de 100 millions de dollars) de nouveaux capitaux.

Selon le responsable, « tous les dépôts des cinq banques sont sûrs et ont été transférés à la banque consolidée », soulignant que les clients peuvent exercer leurs activités comme d’habitude dans leurs banques respectives, devenues succursales de Consolidated Bank.

Le régulateur a intensifié sa surveillance du secteur bancaire ghanéen au cours de l’année écoulée en annonçant que les exigences de capital minimum pour les prêteurs ont été multipliées par trois pour atteindre 400 millions de cedis.

Dans la même catégorie