ACP La RDC renouvelle les engagements de la Charte des Nations Unies ACP Sept nouveaux cas confirmés d’Ebola dont un agent de santé notifiés vendredi au Nord-Kivu et en Ituri ACP Des éclaircissements sur la nécessité de l’introduction du 2ème vaccin contre le virus Ebola en RDC ANGOP Report du jugement de  »Zeno » dos Santos ANGOP La Commission mixte Angola/Rwanda se réunira fin 2019 ANGOP Chef de l’Etat angolais en route pour New York Map Communiqué du Cabinet royal GNA MTN begins construction of 600-bed girls’ dormitory for TAMASCO GNA Parts of Tumu–Bolga trunk road washed away by flood

Guinée-Agro-industrie : « Si les FAPA étaient maintenues, la Guinée serait auto suffisante aujourd’hui », dixit Pr Alpha Condé


  23 Juillet      36        Economie (6503), Finance (388),

   

Conakry, 22 juil. (AGP)- Sur l’initiative du Président de la République, le Pr. Alpha Condé, avec l’appui de la Banque africaine de développement (BAD), le Forum du secteur privé pour le Programme de développement des zones spéciales de transformation agro-industrielles (PD-ZSTA) a été  ouvert lundi, 22 juillet à l’hôtel Kaloum de Conakry.

C’est le Président de la République, le Pr. Alpha Condé, qui a présidé cette rencontre.

Selon le bureau de presse de la présidence, l’objectif général du Forum est de présenter le programme des ZSTA appuyé par la BAD dans ses pays membres régionaux (PMR), en particulier en République de Guinée, sur la base des résultats de la dernière mission d’évaluation.

Il s’agit aussi de mobiliser les acteurs-clefs, dont le secteur privé, autour du programme des agropoles de la Guinée et du Projet de Développement des Zones spéciales de transformation agro-industrielle de Boké et de Kankan (PDZSTA-BK), en vue de la programmation des ressources.

En somme, le présent Forum vise à développer durablement les produits agro-alimentaires susceptibles de réduire les importations massives, en valorisant le potentiel à l’export de filières porteuses de croissance.

Et pour conduire son programme d’Agropole, le Gouvernement guinéen a sollicité l’appui de ses partenaires traditionnels dont la Banque africaine de développement (BAD) qui s’est engagée aux côtés de l’Etat, à travers sa stratégie « Nourrir l’Afrique » 2016- 2025, et en particulier son programme-phare des Zones spéciales de transformation agro- industrielle.

Tout en fondant beaucoup d’espoir sur la tenue de ce Forum devant aboutir à la transformation des produits agricoles, le président de la Chambre nationale d’Agriculture a invité le monde paysan à s’investir pleinement dans ce processus.

Selon le vice-président de la Banque africaine de développement, Célestin Moga, la Guinée est de retour grâce à l’énergie et la vision du Président Alpha Condé. Pour lui, la Zone économique spéciale est toujours importante pour tout
Etat, car elle permet à tout pays, même à faible revenu, de résoudre son problème, de faire un gain rapide.

Le vice-président de la BAD a souligné que les Zones économiques spéciales doivent faire des productions en qualité et en quantité. Il a aussi fait savoir que la Guinée est un marché mondial et les aspects doivent s’accommoder à cette
réalité.

Le ministre de l’Industrie et des PME, Tibou Kamara, a surtout rassuré que son département continuera à mobiliser le secteur privé autour du processus de transformation des produits pour des chaines de valeur.

Le Président de la République, le Pr Alpha Condé, a rappelé que les Guinéens manquent de mémoire en ce sens qu’ils n’ont pas la capacité de capitaliser notre histoire et qu’ils n’ont pas la capacité de faire la distinction entre les aspects positifs et négatifs de la colonisation.

Pour le Chef de l’Etat, la Première République, malgré quelques défaillances, a posé des actes positifs. Par contre, la deuxième République sous l’impulsion de la Banque mondiale a fait passer le patrimoine national aux mains des Etrangers, à travers des privatisations sauvages. C’est pourquoi le Chef de l’Etat Pr Alpha Condé a indiqué que si les FAPA (Fermes agro-pastorales) étaient maintenues, la Guinée serait aujourd’hui autosuffisante.

Le Président de la République a également déclaré que la Guinée qui est à la fois un scandale géologique et agricole continue paradoxalement à importer.

De ce fait, le Chef de l’Etat a précisé que si la Guinée veut aller de l’avant, « nous devons tirer les leçons de notre histoire et les partenaires doivent laisser les Africains qui sont mineurs définir leurs propres programmes avant de les accompagner ».

Pour le Président Alpha Condé, « si la Guinée qui avait un bel avenir économique est en retard, cela est dû aux cadres du pays ». Toutefois, il a rassuré que la Guinée trouvera sa voie.

Tout en déplorant le fait que les opérateurs économiques n’ont pas su organiser leur Chambre, le Président de la République a salué les pays amis tels que le Maroc et la Côte d’Ivoire pour leur accompagnement dans le secteur agricole et tous les autres partenaires.

Il a enfin donné une large explication sur la politique agricole du pays avant d’inviter les partenaires à faire confiance en la Guinée.

A préciser que ce Forum abritera un « atelier de consultation des parties prenantes » sous forme de table-ronde et des panels de haut niveau impliquant tous les acteurs-clés concernés par le Programme (agro- industriels, producteurs, secteur privé, banques, partenaires au développement, etc.).

Avant de quitter le Forum le Président de la République a visité les stands des produits agro-industries.

BPP/AGP

Dans la même catégorie