MAP L’interaction entre le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine et la Commission de l’UA au centre d’une réunion sous la Présidence marocaine du Conseil STP-Press São Tomé e Príncipe lamenta e pede desculpas por vandalismo nas instalações da embaixada de Portugal STP São Tomé e Príncipe e Guiné-Equatorial assinam acordo de empréstimo de 1, 6 milhões de dólares MAP Le Mali salue hautement l’importance qu’accorde le Maroc à la formation des étudiants maliens AGP Marathon du Gabon-2019 : 17 milles places disponibles cette année APS MAMADOU TALLA VEUT PROMOUVOIR UNE « ÉCOLE DE LA RÉPUBLIQUE » ET DE LA « RÉUSSITE » APS L’UNAPAD, UNE NOUVELLE STRUCTURE DÉDIÉE AU SECTEUR AGROPASTORAL APS OBLIGATIONS ASSIMILABLES DU TRÉSOR : LE SÉNÉGAL RÉCOLTE 55 MILLIARDS GNA World Vision invests some US$1million in Kadjebi District for seven years GNA KATH oncology expansion project almost ready

Guinée-Baccalauréat 2019 : 11 candidats et 14 surveillants éliminés Lundi


  16 Juillet      4811        Education (1799),

   

Conakry, 16 juil. (AGP)- Dans un rapport à mi-parcours, publié lundi, 15 juillet 2019, le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation dit avoir relevé plusieurs cas de déviances, de fraudes et de dérapages lors de la première  journée des épreuves du baccalauréat unique 2019 à Conakry et dans certaines dont Kankan, Kouroussa et Boké. Et les sanctions prévues ont été appliquées.

Au total 11 candidats dont 04 à Matam et 4 à Kouroussa ont été éliminés de la course pour possession de documents et port de téléphones portables dans les salles d’examen.

Parallèlement  14 surveillants dont 08 à Matam et 06 à Kouroussa, ont été renvoyés et remplacés pour légèreté.

Selon le même rapport du ministère de l’éducation nationale, deux candidates ont été renvoyées des salles d’examen pour port de voile intégral à Matoto et à Kankan. Par ailleurs, un faux candidat composant en anglais à la place du vrai candidat a été appréhendé dans un centre d’examen à Matoto.

Le candidat éliminé et son complice ont été mis à la disposition des services de sécurité. Au-delà de ces cas de déviances et de dérapages, l’inspection régionale de l’éducation de Boké a porté plainte contre 5 enseignants des écoles privées pour fraudes et tentatives de fraudes.

Ces 5 enseignants ont été surpris en train de traiter l’épreuve d’histoire  au sein d’un comité de rédaction constitué à cet effet. La formule tolérance zéro fait des émules pour ce bac unique 2019.

Dans la même catégorie