ACI CONGO: VERS LA CRÉATION D’UNE NOUVELLE SOCIÉTÉ D’ENTRETIEN DE VOIES FLUVIALES APS JOJ 2022 : L’AFD VA RÉNOVER LE STADE IBA-MAR-DIOP ET LA PISCINE OLYMPIQUE DE DAKAR ANGOP Agentes culturais abordam pacificação de África APS L’UE POUR LA PRÉSERVATION ET LA MODERNISATION DE SON PARTENARIAT AVEC LES PAYS ACP ANGOP Unidade de gestão da dívida reduz emissão de títulos em 25,92% APS LE MAIRE DE SALÉ SALUE L’IMPACT « POSITIF » DU FIFFS ANGOP Sheikh dos EAU está em Angola para reforço da cooperação APS FIFS : TROIS ÉCRIVAINES RACONTENT LES CONDITIONS DES FEMMES ANGOP Presidente João Lourenço aborda assuntos de interesse bilateral com homólogos APS KAFFRINE : DES FEMMES FORMÉES À LA GESTION D’ENTREPRISE

Guinée Bissau : plus de 10 millions USD de la BM pour le secteur éducatif


  10 Août      40        Finance (386),

   

Bissau, 10/08/2018 (MAP) – Un financement de 10,7 millions de dollars USD a été approuvé par le Conseil d’administration de la Banque mondiale en faveur du secteur de l’éducation en Guinée-Bissau.

Selon un communiqué du ministère de l’Economie et des Finances rendu public jeudi, un autre don sera consenti au profit du Partenariat mondial pour l’éducation, d’une valeur de 4,3 millions de dollars, offert par les États-Unis d’Amérique.

Le projet Quality for All Education vise à améliorer l’environnement d’enseignement et d’apprentissage des classes primaires dans les écoles cibles du pays et comprend trois composantes principales.

La première encourage un haut niveau de participation communautaire dans la gestion des écoles, en renforçant les comités de gestion des écoles et en fournissant des ressources fiscales pour la mise en œuvre du plan d’amélioration du système éducatif. Cette composante appuiera également l’amélioration du système éducatif en renforçant les capacités du mécanisme d’inspection existant, précise le document.

Le deuxième volet du projet permettra d’améliorer la qualité de l’éducation relative au processus de certification des enseignants, la réforme du curriculum des classes primaires de la 1ere à la 4eme année de scolarité, éliminant ainsi les programmes de formation continue pour les enseignants et l’introduction des programmes d’éducation dans les écoles standards, ajoute la même source.

Quant à la troisième composante, elle appuiera le renforcement des capacités du ministère de l’éducation, de l’enseignement supérieur, de la jeunesse, de la culture et des sports, a conclu le communique du ministère de l’économe et des finances.

Dans la même catégorie