AGP Mamou-Justice : 42 manifestants présumés dont 06 filles jugés au TPI AGP Guinée – Justice : Des jeunes avocats en formation sur le professionnalisme AGP Sport/Handball: le president sortant reconduit pour un mandat de 4 ans AGP Pita/Tournoi de football: L’équipe de Dalaba qualifiée pour la 2ème phase GNA Donating blood does not affect one’s health – Expert GNA TMA observes World Mental Health Day GNA Mineworkers Union honours former President Rawlings GNA IGP sends high-powered delegation to console Adomfe Community GNA MoFA allays fears of food crises due to floods GNA Huawei holds first App Developers Day

Guinée-Sécurité : Vers une opération militaire conjointe aux frontières guinéo-libérienne


  13 Septembre      17        Coopération (905), Militaire (224), Securité (1215),

   

Conakry, 11 Sept (AGP) – L’information a été confirmée mardi, 10 septembre à Conakry à la clôture de la deuxième réunion de planification des membres des comités techniques mis en place par les armées guinéennes et libériennes.

A l’évidence, la guinée et le Libéria cherchent à faire régner la sécurité et la quiétude sociale le long des frontières des deux pays. C’est une opération militaire conjointe des deux armées en gestation.

Elle est déjà planifiée selon la Cheffe d’Etat-major adjointe de l’armée libérienne. « Le Libéria a connu une période de crise et ses voisins de l’union du fleuve Mano (Guinée-Sierra Leone et Cote d’Ivoire) ont souffert de cette crise.

Donc pour éviter de nous retrouver encore dans de telles situations, nous avons décidé de faire une manœuvre militaire conjointe le long de nos frontières afin de déterminer et de mettre fin à la criminalité. Nous avons ce genre d’opération avec la cote d’ivoire et c’est le temps pour nous (guinéens et libériens) de s’unir et de mener cette opération ».

Pour la cheffe d’Etat-major adjointe de l’armée libérienne, la Générale de Brigade Geraldine Georges « Apres la phase actuelle de planification de l’opération, une campagne de sensibilisation sera organisée pour faire comprendre aux populations des localités concernées qu’une manœuvre militaire sera engagée dans le voisinage, pour ne pas qu’elles soient surprises par la présence des militaires et des actions à mener ».

Se faisant l’écho de la récente visite du ministre guinéen de la défense au Libéria et de la décision de faire en sorte que la sécurité soit perceptible au niveau des populations des deux pays, le président du comité technique (coté guinéen), le colonel Michel Ange Bangoura a soutenu « Nous avons reçu l’ordre du politique pour mieux préparer et projeter une opération conjointe le long de nos frontières, avec des objectifs bien déterminés.

Il est question que les personnels des armées guinéennes et libériennes travaillent conjointement afin que les populations soient rassurées de l’impact de la présence des forces armées respectives.

Et dans un premier temps et du coté guinéen, c’est la quatrième région militaire c’est-à-dire la région administrative de Nzérékoré composée des préfectures de (Gueckedou, Macenta, Lola, Beyla, Kissidougou et Nzérékoré) qui est la zone concernée par la prochaine opération militaire conjointe guinéo-libérienne.

Dans la même catégorie